JM-2021 : l'Algérie réitère son engagement pour le déroulement à Oran de la 19e édition

Publié le : jeudi, 27 juin 2019 15:50   Lu : 19 fois
JM-2021 : l'Algérie réitère son engagement pour le déroulement à Oran de la 19e édition

ORAN - L’Algérie réitère son engagement d’abriter en 2021 et dans les "meilleures conditions" la 19e édition des Jeux Méditerranéens à Oran, a assuré, jeudi, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamal Beldjoud.

"Il n y aura aucun souci à se faire concernant le déroulement à Oran de la prochaine édition des JM, contrairement à ce que veulent faire croire certains. Il s’agit d’un engagement de l’Etat algérien qui va, comme à son habitude, l’honorer", a déclaré le ministre à la presse, en marge de sa visite aux chantiers du complexe olympique et village méditerranéen dans la commune de Bir El Djir (Est d’Oran).

M. Beldjoud faisait pour l’occasion sa première visite sur les sites depuis sa désignation à la tête de la commission interministérielle technique, mise en place par le Premier ministre, Noureddine Bedoui, au cours du conseil interministérielle qu’il avait présidée le 18 juin passé et consacrée justement au dossier des JM, que le pays va organiser pour la deuxième fois de son histoire.

"Désormais, je viendrai ici à Oran une fois par mois pour suivre de près l’évolution des préparatifs des JM, notamment concernant les grands ouvrages à savoir le complexe sportif et le village méditerranéen. Toutes les mesures seront prises pour que ces importantes infrastructures soient livrées dans leur totalité avant le 30 juin 2020", a encore rassuré le ministre.

Il a également précisé que la mission principale de sa commission ainsi que toutes les autres créées lors du conseil interministériel "était d’accompagner les autorités de la wilaya d’Oran dans la préparation des conditions idéales pour la réussite de l’évènement".          

Se déclarant "satisfait" du taux d’avancement des travaux du complexe sportif (80%) composé, entre autres, d’un stade de football de 40.000 places, d’un stade d’athlétisme de 4.200 places, d’un centre nautique et d’une salle omnisports de 7.200 places, ainsi qu’au niveau du village méditerranéen de près de 5.000 lits (78%), le même responsable a reconnu, néanmoins, l’existence de "contraintes financières" ayant causé justement un sensible retard dans la livraison des deux projets dans les délais fixés initialement.     

Le sujet a été d’ailleurs abordé au cours de la réunion, tenue à l’issue de la visite d’inspection à la résidence El Bahia, en présence des cadres des différents secteurs concernés par la préparation des JM, ainsi que les deux sociétés chinoises réalisatrices des deux projets et des bureaux d’études chargés du suivi.

           

Juin 2020 pour réceptionner le complexe olympique et le village méditerranéen

 

Dans toutes leurs interventions, les représentants de ces instances ont mis l’accent sur les obstacles financiers qui se dressent sur le chemin des nombreux chantiers lancés et inscrits dans le cadre des préparatifs des JM.

Pour sa part, le wali d’Oran, Mouloud Cherifi, a estimé que l’heure est à "prendre des mesures urgentes dans ce registre, vu que les JM approchent à grands pas".

Une préoccupation partagée, du reste, par le ministre de l’Habitat, qui a affirmé que les dernières mesures décidées par le Premier ministre, au cours de la réunion interministérielle du 18 juin dernier, devront régler beaucoup de problèmes et permettre aux préparatifs des JM de passer à la "vitesse supérieure", s’est-il réjoui.

A l’adresse des représentants de la société chinoise (MCC) chargée de la réalisation du complexe olympique, et qui réclame une réévaluation du coût du projet ainsi que l’intégration de nouveaux avenants ayant trait à des travaux supplémentaires, M. Beldjoud a invité ses responsables à préparer les dossiers y afférents pour les étudier au cours d’une réunion qui sera programmée dans une dizaine de jours au niveau de son département.

Il a, en revanche, refusé que la poursuite des travaux dans les chantiers dudit complexe soit subordonnée au règlement des doléances financières formulées par la société en question, à laquelle il a exigé aussi de renforcer ses équipes, tout en augmentant la cadence des travaux, quittes à ce que le chantier soit ouvert 24 heures sur 24. "Vous n’avez plus le droit à l’erreur", a-t-il lancé en direction des représentants de la société chinoise, présents à la réunion.

JM-2021 : l'Algérie réitère son engagement pour le déroulement à Oran de la 19e édition
  Publié le : jeudi, 27 juin 2019 15:50     Catégorie : Sport     Lu : 19 foi (s)   Partagez