Football/Coupe arabe: le manque de réussite a été fatal aux Usmistes

Publié le : mardi, 11 décembre 2018 12:34   Lu : 4 fois
Football/Coupe arabe: le manque de réussite a été fatal aux Usmistes
Photo APS

ALGER - Le manque de réussite a été fatal à l'USM Alger en huitième de finale "retour" de la Coupe arabe des clubs champions, disputé lundi au Stade du 5-Juillet (Alger), car n'ayant réussi à marquer que deux buts face aux Soudanais d'Al-Merrikh, alors qu'après la défaite (4-1) au match "aller", il se devait de l'emporter au moins par trois buts à zéro pour espérer se qualifier.

En effet, malgré l'absence de plusieurs pièces maîtresses, dont celle de l'attaquant Congolais Pince Ibara, actuel meilleur buteur du club avec six réalisations, les Rouge et Noir ont réussi à sortir le grand jeu face au Soudanais, en se procurant au passage un nombre incalculable d'occasions franches, mais sans parvenir à les concrétiser.

Le ratage le plus "douloureux" pour les gars de Soustara a probablement été celui du défenseur Rabie Meftah, car survenu à une seconde du coup de sifflet final, alors que l'USMA menait (2-0). Autrement dit, si l'ancien "Canari" avait réussi à trouver le chemin, ce sont les siens que se seraient qualifiés pour les quarts de finale.

En effet, bien avant ce coup du sort, le milieu de terrain Oussama Chita avait ouvert le score d'un tir bien placé à la 40', avant que le très actif Walid Ardji ne double la mise, pile à l'heure de jeu.

Dès lors, 75% du job étaient déjà faits, et il ne restait plus que ce fameux troisième but pour qualifier les Rouge et Noir au prochain tour, mais cela ne fut finalement pas le cas, malgré un nombre surréaliste d'occasions franches.


Lire aussi: Foot/Coupe arabe (1/8 de finale-retour): l'USM Alger éliminée


Il est cependant utile de signaler que même s'ils ont subi le jeu pendant la majeure partie du temps, les Soudanais ont eu "leurs moments forts" dans ce match et qui auraient pu anéantir précocement les espoirs Usmistes d'inverser la tendance.

D'ailleurs, la première chaude alerte dans cette rencontre fut soudanaise, puisque dès la 14', l'attaquant Mohamed Mahmoud avait failli surprendre le gardien Smaïl Mansouri d'une belle tête croisée, puis c'était au tour de son équipier Mohamed Mohamed de se présenter face à face avec le portier usmiste, qui finalement a remporté ce duel.

Un sauvetage miraculeux, qui a redonné de l'assurance aux camarades de l'excellent Raouf Benguit, au point d'enflammer littéralement ce match.

Quoique, en football, on ne le dira jamais assez : le fait de dominer n'assure pas forcément la victoire, et les Usmistes on pu le confirmer à leurs dépens ce lundi.

Une élimination amère pour les protégés de l'entraîneur français Thierry Froger, car intervenant dans la foulée d'une autre sortie précoce en Coupe de la Confédération africaine.


Lire aussi: USMA - Al-Merrikh : mission remontada pour les Rouge et Noir


A présent, il ne reste plus aux Usmistes que la Coupe d'Algérie et le Championnat national pour se consoler.

Pour rappel, le MC Alger est le seul club algérien à avoir composté son billet pour les quarts de finale de cette Coupe arabe des clubs champions, après sa double victoire contre les Saoudiens d'Al-Nasr (1-0 à l'aller, à l'extérieur, et 2-1 au retour, à domicile).

De son côté, l'autre représentant algérien dans cette compétition, l'ES Sétif, s'est fait éliminer par les Saoudiens du Ahly Djeddah (aller : 0-1, retour : 1-1).

La finale de la compétition se déroulera en avril prochain, à Al-Aïn (Emirats arabes unis), et le vainqueur empochera une prime conséquente de 6 millions de dollars.

Football/Coupe arabe: le manque de réussite a été fatal aux Usmistes
  Publié le : mardi, 11 décembre 2018 12:34     Catégorie : Sport     Lu : 4 foi (s)   Partagez