JAJ-2018/Tir à l'arc: "Nous ne sommes pas favoris, mais nous jouerons les trouble-fête" (entraîneur)

Publié le : mercredi, 18 juillet 2018 15:05

ALGER - L'entraîneur de la sélection algérienne (garçons/filles) de tir à l'arc, Abdelhafid Belkhodja, a reconnu mercredi que ses athlètes ne seront pas favoris lors des Jeux africains de la jeunesse (JAJ) qui se déroulent du 18 au 28 juillet à Alger, assurant toutefois qu'ils "essayeront de jouer les trouble-fête" pour espérer se qualifier aux jeux Olympiques de la jeunesse Argentine-2018.

"Mes tireurs sont relativement jeunes, puisque leur âge se situe entre 14 et 16 ans. Autrement dit, ils manquent d'expérience, surtout par rapport à l'Egypte et l'Afrique du Sud, considérées comme de grandes nations de la discipline. Mais étant donné que ces Jeux se déroulent chez nous, nous essayerons de jouer les trouble-fête et représenter dignement les couleurs nationales", a assuré Belkhodja à l'APS en marge d'une séance d'entraînement à la prise d'eau du parc Bourouba (El-Harrach).

Les internationaux algériens engagés dans cette compétition sont Benahmed Khaled Kheïreddine, Lazreg Mohamed Rayan et Bouakaz Rachid chez les garçons, ainsi que Lina Fatima Serraf, Touil Hadjer et Yasmine Bellal chez les filles.

Outre l'Algérie, 13 autres pays participent à l'évènement : Tunisie, Maroc, Egypte, Niger, Tchad, Guinée, Côte d'Ivoire, Zimbabwe, Namibie, Afrique du Sud, Bénin, Congo et Ile Maurice.

Le quinzième pays qui devait participer à ces JAJ était la Libye, mais il a finalement décidé de se retirer, suite au décès tragique de l'entraîneur Ali Arebi, ayant succombé à une crise cardiaque pendant un camp d'entraînement, le mardi 11 juillet. Cet ancien international libyen, devenu par la suite entraîneur national, n'avait que 60 ans.

Outre le fait de représenter au mieux les couleurs nationales pendant ces JAJ, le principal objectif de la jeune sélection algérienne sera de "s'aguerrir et de gagner en expérience en prévision des prochains Jeux méditerranéens" qui auront lieu en 2021 à Oran.

"Nos athlètes étaient présents aux JM de Tarragone (Espagne) où ils ont acquis une certaine expérience et ça devrait être encore le cas grâce aux JAJ. Ce qui, je l'espère, leur permettra d'atteindre un bien meilleur niveau d'ici 2021", a ajouté Belkhodja.

Pour peaufiner sa préparation en vue des JAJ, la sélection algérienne a effectué "un stage précompétitif" d'une durée de cinq jours à Alger.

"Tout s'est bien passé", a assuré l'entraîneur national concernant ce regroupement, clôturé ce mercredi et qui a permis aux jeunes internationaux algériens d'apporter les derniers réglages à leurs préparatifs.

"J'ai axé mon travail beaucoup plus sur l'aspect psychologique", a confié Belkhodja, expliquant que le tir à l'arc est une discipline sportive qui exige décontraction et concentration, ce qui "n'est pas évident pour des jeunes de 14 ans", qui de surcroît concourent avec "une certaine pression" relative au fait d'évoluer à domicile.

"Les jeunes ont été réceptifs et sincèrement, je suis optimiste", a conclu l'entraîneur national, en promettant d'essayer d'accrocher le podium.

La discipline de tir à l'arc, dont les compétitions auront lieu du 19 au 21 juillet à la prise d'eau du parc Bourouba, figure dans le lot des sports qualificatifs aux jeux Olympiques de la jeunesse-2018 (JOJ-2018).

La Word archery federation (WA, Fédération internationale de tir à l'arc, ndlr) a mis à la disposition des archers africains quatre places qualificatives en individuel, lors des JAJ-2018. Ainsi, deux garçons et deux filles qui seront qualifiés pour les finales pourront prendre part aux épreuves des Jeux de Buenos Aires.

Pour la qualification, la WA a instauré un minimum de score à atteindre par les athlètes. Ces scores sont fixés à 610 chez les garçons et 600 chez les filles pour l'épreuve de classement des 72 flèches à 60 flèches.

L'Algérie comptera, entre autres, sur Lina Fatima Serraf, Khaled Kheïreddine Benahmed et Rachid Bouakaz qui avaient pris part aux derniers Jeux méditerranéens de Tarragone.

JAJ-2018/Tir à l'arc: "Nous ne sommes pas favoris, mais nous jouerons les trouble-fête" (entraîneur)
  Publié le : mercredi, 18 juillet 2018 15:05     Catégorie : Sport     Lu : 12 foi (s)   Partagez