JAJ-2018: "Présenter une belle image de l'Algérie" 

Publié le : lundi, 16 juillet 2018 12:25
JAJ-2018: "Présenter une belle image de l'Algérie" 
jaj alger 2018

ALGER - Le directeur général du Comité d'organisation des Jeux africains de la jeunesse-2018 (COJAJ), Abdelhalim Azzi, a assuré que l'Algérie était "prête" pour abriter cette 3e édition (17-28 juillet), en dépit du retard accusé dans les préparatifs, soulignant que l’objectif  de cet événement était de donner "une belle image du pays".

"Nous sommes en plein dedans, on est en train de rattraper le retard. Je pense que l’Algérie est fin prête pour organiser cette grande manifestation africaine en dépit du retard accusé dans les préparatifs. Nous avons commencé à préparer les JAJ en avril dernier seulement, c’est assez court pour un tel rendez-vous qui nécessite plus de temps, mais je pense qu’on sera prêts à temps", a affirmé le DG du COJAJ  dans un entretien accordé à l’APS.

Plus de 4.500 personnes, dont 3.000 athlètes issus de 54 pays, sont attendus lors de cette 3e édition des JAJ. La première édition s’était déroulée en 2010 à Rabat (Maroc), suivie quatre ans plus tard par les JAJ-2014 à Gaborone (Botswana).

"Ca va être un évènement grandiose qui regroupera plusieurs pays africains. Nous devrons présenter une bonne image de notre pays. Les délégations qui vont venir seront mises dans de bonnes conditions. Elles ne manqueront de rien. On sera à la hauteur de l’événement. C’est une compétition très importante puisqu’elle est qualificative aux jeux Olympiques de la jeunesse-2018 qui se tiendront en Argentine (6-18 octobre)", a-t-il ajouté.

 

                                   --Un budget de 5,5 milliards de dinars--

 

Concernant le budget alloué à cette 3e édition des JAJ, Abdelhalim Azzi a avancé le chiffre de 5,5 milliards de dinars.

"Nous avons reçu une enveloppe de 5,5 milliards de dinars, un montant important mais que nous devons gérer de manière rationnelle. On ne va pas utiliser la totalité de cette somme, ça s’est sûr. Nous devons faire attention aux dépenses de l'Etat. Avant notre arrivée, il y avait des engagements pris en 2014 concernant la gratuité de l’hébergement, de la restauration et du transport de l’ensemble des délégations. Nous ne pouvons pas revenir sur ces décisions. Aujourd’hui, nous prenons le relais et nous assumons entièrement notre mission".

Invité à se prononcer sur les différents sites retenus pour abriter l’ensemble des 30 disciplines de ces JAJ, le directeur général a expliqué qu’ils étaient prêts à accueillir les athlètes.

"Ce sont au total 47 sites, entre ceux consacrés à la compétition et aux entraînements. Le terrain du SATO, relevant du complexe Olympique Mohamed-Boudiaf, est actuellement en travaux et ne pourra pas être prêt pour ce rendez-vous. Les épreuves d’athlétisme seront programmées donc à  Bordj El-Kiffan", a-t-il fait savoir.


 Lire aussi: JAJ-2018: l'Algérie, terre d'accueil de la jeunesse africaine


Pour ce qui est de l’hébergement des différentes délégations étrangères, Abdelhalim Azzi s’est voulu rassurant à ce sujet.

"Nous allons faire le maximum pour mettre toutes les délégations présentes en Algérie dans de bonnes conditions. Une partie des délégations sera logée au niveau de la Cité universitaire des jeunes filles à Bab Ezzouar, alors que les autres vont élire domicile à la Cité universitaire de Tipasa qui  abritera les disciplines de tir sportif, d'aviron et de canoë.

Il y aura bien évidemment d’autres points d’hébergement comme les hôtels pour les officiels et le centre de regroupement des équipes nationales de Souïdania.

Tout est réglé concernant cet aspect important".

Et d’enchaîner : "Pour le transport, il sera assuré bien évidemment pour les athlètes, officiels et journalistes. Nous allons mettre à leur disposition des bus (athlètes), microbus (arbitres et juges) et navettes".

Concernant l'accès aux sites de compétition, le DG du COJAJ a fait savoir qu'il sera "gratuit pour le public pendant toute la période des Jeux". 

"Nous devons encourager les gens à venir assister à ce rendez-vous, d’autant qu’il coïncide avec les vacances scolaires et surtout à l’issue de la Coupe du monde", dit-il.

Enfin, l’interlocuteur a fait le point sur la cérémonie d’ouverture de ces 3es JAJ prévue mercredi au stade 5-Juillet : "Le principal thème de la cérémonie d’ouverture sera axé sur le fair-play et l’éducation sportive saine de la jeunesse africaine, ce sont les principales orientations. La cérémonie verra la présence d’un bon nombre de personnalités importantes, sportives et politiques, à l’image de membres du Comité international olympique (CIO), de ministres étrangers et d’ambassadeurs".

JAJ-2018: "Présenter une belle image de l'Algérie" 
  Publié le : lundi, 16 juillet 2018 12:25     Catégorie : Sport     Lu : 13 foi (s)   Partagez