L'équipe du FLN: "symbole d'une Algérie revendicatrice de son identité et de sa liberté"

Publié le : jeudi, 03 mai 2018 10:49   Lu : 5 fois
L'équipe du FLN: "symbole d'une Algérie revendicatrice de son identité et de sa liberté"
Photo APS

ALGER - La glorieuse équipe de football du Front de Libération nationale (FLN) restera à jamais l'image symbole d'une Algérie revendicatrice de son identité et de sa liberté, a indiqué mercredi à Alger l'ambassadrice de Hongrie en Algérie, Helga Katalin Pritz.

"L'amitié entre l'Algérie et la Hongrie ne date pas d'aujourd'hui et notre solidarité pour votre pays pendant les années de la guerre et de l'indépendance constituait une pierre angulaire de nos relations historiques. La Radio Libre Algérie qui diffusait ses programmes à partir de Budapest et les matches amicaux de l'équipe du FLN qui a joué en Hongrie entre 1958 et 1966 confirment cette solidarité avec le peuple algérien.", a indiqué Helga Katalin Pritz, à l'occasion d'une rencontre célébrant le 60e anniversaire de la création de l'équipe de football du FLN, en présence des ambassadeurs des pays ou l'équipe a joué.

L'ambassade de Hongrie en Algérie a rendu à cette occasion hommage à quatre joueurs de l'équipe de football du FLN, à savoir Mohamed Maouche, Saïd Amara, Abdelkader Kerroum et  Abdelhamid Zouba, en présence du président de la Fédération algérienne de Football, Kheireddine Zetchi, le représentant du Comité olympique et sportif algérien (COA), Rabah Chebah, le sélectionneur national de football, Rabah Madjer et des figures du monde sportif et politique.


Lire aussi: Foot/Anniversaire de la création de l'équipe du FLN: les joueurs avaient consacré la paix et l'amour de la patrie


"C'est une occasion de rendre hommage à cette équipe qui a été créée pour propager l'idée de la révolution (...) mais qui a également renforcé l'amitié entre nos nations au niveau sportif et politique. Ce sont des ambassadeurs de l'Algérie de premier choix qui ont sensibilisé l'opinion internationale pour la cause nationale.", a dit Helga Katalin Pritz.

Les adversaires de l'équipe du FLN sont originaires des pays suivants : l'Union Soviétique (5 matches), la Yougoslavie (5 matches), la Tchécoslovaquie (8 matches), la Roumanie (7 matches), la Hongrie (6 matches), la Bulgarie (9 matches), la Chine (5 matches), le Vietnam (5 matches), le Maroc (6 matches), la Tunisie (8 matches), la Lybie (2 matches), l'Irak (6 matches) et la Jordanie (4 matches).

Evoquant les conditions ayant mené à l'émergence de cette équipe, Abdelhamid Zouba a affirmé que "cette équipe a été créée pour soutenir le FLN à travers un message aux autorités françaises dénonçant l'occupation".

"La position de la Hongrie était plus que courageuse puisqu'elle a pris le risque d'être exclue par la Fifa. Notre mission était de répondre sur le terrain aux menaces de l'instance mondiale de football à travers un comportement digne et correcte de nos joueurs.", a confié Zouba à l'APS.

De son côté Mohamed Maouche a mis l'accent sur le rôle pionnier joué par les joueurs du FLN qui a , a-t- il dit, " fait avancer la révolution de dix ans et a été le précurseur de la naissance d'une nation.".

Etaient présents également à cette rencontre les ambassadeurs de Roumanie en Algérie, Marcel Alexandru, de Russie, Igor Beliaev et de Jordanie, Ahmed Jiradat.

Après la promulgation des décisions du Congrès de la Soummam, parmi lesquelles la création d'organisations relevant du Front de Libération Nationale et après la naissance de l'Union Nationale des Etudiants Musulmans Algériens et de l'Union Générale des Travailleurs Algériens, le Front de Libération Nationale jugea nécessaire de mettre en place une organisation sportive qui porte son nom et qui sera son ambassadeur dans les instances internationales, en raison de la popularité au niveau international du sport en général et du football en particulier.

La décision fut donc prise de créer une équipe de football constituée de joueurs algériens évoluant dans le championnat français et un appel fut lancé à ces joueurs pour rejoindre les rangs de la Révolution.

Entre 1958 et 1962, l'équipe du FLN avait disputé 58 matches pour 44 victoires, 10 nuls et 4 défaites (246 buts marqués et 66 buts encaissés).

L'équipe du FLN: "symbole d'une Algérie revendicatrice de son identité et de sa liberté"
  Publié le : jeudi, 03 mai 2018 10:49     Catégorie : Sport     Lu : 5 foi (s)   Partagez