JAJ-2018/réhabilitation des infrastructures: "réception avant le 1er juin, aucune réévaluation financière" 

Publié le : jeudi, 19 avril 2018 18:22   Lu : 390 fois
JAJ-2018/réhabilitation des infrastructures: "réception avant le 1er juin, aucune réévaluation financière" 

ALGER- Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a appelé jeudi  les sociétés chargées de la réhabilitation des infrastructures sportives devant abriter les 3es Jeux africains de la Jeunesse (JAJ-2018), prévus du 19 au 28 juillet à Alger, à "livrer les projets avant le 1er juin, sans aucune réévaluation financière".

"L'Algérie a organisé par le passé des évènements sportifs de grande importance et nous avons une réputation à défendre. Nous devons réussir cet évènement africain et cela passe par la réception des projets sportifs avant le premier juin prochain, sans parvenir à une autre réévaluation financière des sites concernés par les JAJ-2018.", a déclaré M.Hattab lors d'une visite de travail et d'inspection au niveau des infrastructures sportives dans la wilaya d'Alger.

Le ministre a débuté sa visite de travail au Club de tennis de Bachdjarah, avant de se rendre au Centre féminin de Ben-Aknoun, la piscine olympique de l'Office du Complexe olympique Mohamed-Boudiaf, les salles de sports de l'Ecole supérieure des sciences et de technologie du sport (ESTS) et le stade d'athlétisme du 5 juillet (Sato). 

Au Club de tennis de Bachdjarah qui connait depuis plus d'un mois des travaux de réhabilitation (courts de tennis, parking, vestiaires, éclairage...), d'une enveloppe financière avoisinant les 240 millions de dinars, le ministre a donné des instructions fermes au bureau d'étude afin de livrer le projet dans les délais inscrits, à savoir le 1er juin prochain.

"Nous n'avons plus de temps à perdre, le gouvernement nous a donnés tous les moyens financiers pour la réhabilitation des sites sportifs, il faut qu'on soit prêt le jour J. Il faut accentuer le rythme des travaux, même s'il faut travailler avec deux voire trois équipes.", a-t-il insisté. 

Au Centre sportif féminin de Ben-Aknoun, le ministre a donné des instructions fermes pour accélérer la cadence des travaux de réfection de la toiture et de la mise en valeur de la piscine, de la salle de  gymnastique et de la grande salle.


Lire aussi: JAJ-2018: "l'Algérie sera prête pour accueillir la compétition"


Selon les explications données par le bureau d'étude chargé des travaux de réhabilitation du Centre féminin de Ben-Aknoun, le coût global de l'opération avoisine les 40 millions de dinars et le projet devrait être réceptionné avant le 1er juin.

Le ministre s'est rendu également à l'Ecole supérieure des sciences et de technologie du sport (ESTS) ou il a instruit la société chargée de la réhabilitation des salles de sports et l'aménagement des vestiaires et des douches, à mettre en place un planning quotidien pour éviter toute mauvaise surprise.

"Tout le monde doit être impliqué dans le processus de réhabilitation, à savoir la DJS, le bureau d'étude et la société en charge des travaux. Vous avez 27 ouvriers sur le chantier, ce n'est pas suffisant pour livrer le projet à temps. Il faut prendre en considération l'aspect écologique dans l'utilisation des matériaux de construction.", a insisté M.Hattab en direction des responsables de la société en charge de la réhabilitation de l'ESTS. 

A la piscine olympique du Complexe Mohamed-Boudiaf qui connait un retard considérable, le ministre s'est enquis des travaux de réfection et de revêtement des vestiaires, sanitaires, salles de soins, éclairage des bassins intérieurs et extérieurs, remplacement du tableau d'affichage,  étanchéité et réfection des tribunes.

Selon la société chargée des travaux de réhabilitation et d'équipement de la piscine olympique, le délai de réception est prévu pour le 1er juin, alors que l'enveloppe financière consacrée à cette opération avoisine les 470 millions de DA.      

Les Jeux africains de la jeunesse sont une compétition qui concerne les athlètes âgés entre 14 et 18 ans. La première édition des JAJ a été organisée à Rabat au Maroc en 2010, alors que la capitale botswanaise, Gaborone, a abrité la 2e édition en 2014.  

JAJ-2018/réhabilitation des infrastructures: "réception avant le 1er juin, aucune réévaluation financière" 
  Publié le : jeudi, 19 avril 2018 18:22     Catégorie : Sport     Lu : 390 foi (s)   Partagez