Jeux africains de la jeunesse 2018: Ould Ali supervise les installations sportives d'Alger

Publié le : samedi, 03 mars 2018 16:00   Lu : 0 fois
Jeux africains de la jeunesse 2018: Ould Ali supervise les installations sportives d'Alger
Photo APS archives

ALGER - Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a inspecté samedi à Alger plusieurs infrastructures et installations sportives devant abriter les Jeux africains de la jeunesse (JAJ-2018), prévus du 19 au 28 juillet.

Le ministre s'est rendu à la piscine olympique de l'Office du Complexe olympique Mohamed-Boudiaf, les salles de sports de l'Ecole supérieure des sciences et de technologie du sport (ESTS), le Centre féminin de Ben-Aknoun ainsi que le Club de tennis de Bachdjarah. 

Après avoir passé en revue tous les aspects liés à la préparation de cet important rendez-vous sportif africain qui devrait enregistrer la participation de quelque 4000 athlètes, le ministre s'est montré intransigeant sur les délais de réhabilitation des différentes infrastructures sportives afin qu'elles soient prêtes le jour J.

Il a débuté sa visite par le Club de tennis de Bachdjarah et du Complexe olympique Mohamed-Boudiaf dont le coût global des travaux de réhabilitation (courts de tennis, parking, vestiaires, éclairage...) avoisine les 240 millions de dinars.

A cette occasion, M. Ould Ali a exhorté les responsables des bureaux d'étude en charge de la réhabilitation des courts de tennis à livrer le projet avant le 1er juillet prochain, tout en insistant sur la qualité des produits utilisés dans l'aménagement des deux structures.

Au Centre sportif féminin de Ben-Aknoun, le ministre a donné des instructions fermes pour accélérer la cadence des travaux de réfection de la toiture et de la mise en valeur de la piscine, de la salle de gymnastique et de la grande salle.


Lire aussi : JAJ 2018:"l'Etat algérien vise une double réussite: organisationnelle et technique"  


Selon le bureau d'étude chargé des travaux de réhabilitation du Centre féminin de Ben-Aknoun, le coût global de l'opération avoisine les 40 millions de dinars et le délai de réalisation ne devrait pas dépasser les trois mois.

Cette visite d'inspection a conduit aussi le ministre à l'ESTS qui a vu le démarrage des travaux de réhabilitation des salles de sports et l'aménagement des vestiaires et des douches.

"Nous insistons sur l'obligation de mettre en valeur toutes les installations, terrains et stades situés autour de l'ESTS. Nous allons demander une rallonge financière pour inscrire d'autres opérations. Le coût global actuel avoisine déjà les 190 millions de DA", a déclaré le ministre, répondant à une question du directeur de l'ESTS qui demandait une rallonge supplémentaire pour la mise en valeur des terrains annexes.

A la piscine olympique du Complexe Mohamed-Boudiaf, le ministre s'est enquis des travaux de réfection et  de revêtement des vestiaires, sanitaires, salles de soins, éclairage des bassins intérieurs et extérieurs, remplacement du tableau d'affichage, étanchéité et réfection des tribunes.

Selon la société chargée des travaux de réhabilitation et d'équipement de la piscine olympique, le délai de réalisation est de trois mois, alors que l'enveloppe financière consacrée à cette opération avoisine les 470 millions de DA.      

Les Jeux africains de la jeunesse sont une compétition qui concerne les athlètes âgés entre 14 et 18 ans. La première édition des JAJ a été organisée à Rabat au Maroc en 2010, alors que la capitale botswanaise, Gaborone, a abrité la 2e édition en 2014.

Jeux africains de la jeunesse 2018: Ould Ali supervise les installations sportives d'Alger
  Publié le : samedi, 03 mars 2018 16:00     Catégorie : Sport     Lu : 0 foi (s)   Partagez