Menu principal

Menu principal

FAK: "rassembler la famille de karaté et dépasser toutes les divergences" (Mesdoui)

Publié le : dimanche, 21 janvier 2018 12:43   Lu : 118 fois
FAK: "rassembler la famille de karaté et dépasser toutes les divergences" (Mesdoui)

ALGER - Le nouveau président de la Fédération algérienne de Karaté-do (FAK), Slimane Mesdoui, s'est engagé samedi à rassembler la famille de karaté algérien sans "distinction aucune" et dépasser toutes les divergences en se basant sur une gestion administrative et financière rigoureuse au sein de la nouvelle instance fédérale.

"La FAK a vécu des moments difficiles dans les deux dernières années et il est temps de réorganiser ses commissions technique et administrative lesquelles doivent être dignes de cette discipline olympique qui a tant donné au sport algérien à travers ses consécrations.", a déclaré Slimane Mesdoui à l'issue de son élection à la tête de la FAK.

Mesdoui, représentant du club du MB Saïda, a obtenu 36 voix, devant Hamid Melouk, président de l'OM Birtouta (12 voix), Réda Benkedour, président de la Ligue de Sidi Bel-Abbès (10 voix) et Krim Samir, président de la Ligue de Boumerdès (3 voix), lors de l'AG élective tenue samedi à l'amphithéâtre de l'Institut national de la formation supérieure des cadres de la jeunesse (INFS) de Tixeraïne (Alger).

Les travaux de l`AGE se sont déroulés en présence de 62 membres de droit sur les 64 que compte l`AG de la FAK (43 ligues, 10 meilleurs clubs et 8 membres du bureau fédéral), sous l'œil vigilant du président de l'Union des Fédérations africaines de karaté (UFAK), l'Algérien Mohamed-Tahar Mesbahi, désigné en qualité de superviseur par la Fédération mondiale de karaté-do (WKF).

Pour ce faire, le nouveau patron de karaté algérien a plaidé pour une réorganisation de toutes les structures de la FAK dont la direction technique nationale (DTN) "qui a besoin d'un sang nouveau" et la Commission nationale d'arbitrage."

"Il faut d'abord réfléchir à mettre en place une politique de formation des entraîneurs et arbitres par des experts étrangers, relancer la pratique féminine et aider les ligues à mieux organiser les compétitions nationales à travers la mise en place d'un système de licence électronique unifié.", a souligné Mesdoui, ancien athlète et secrétaire général de la FAK.

Il s`engage également "à œuvrer avec l`ensemble des acteurs de la famille de karaté pour rétablir une sérénité durable et indispensable afin de permettre" tout en ramenant des ressources financières supplémentaires et moderniser les structures de la FAK dont la Direction de l'organisation sportive (DOS) et la création d'un championnat handi-karaté, selon les orientations de la fédération mondiale de karaté (WKF).

L'assemblée générale a procédé également au vote, à bulletin secret, des huit membres du bureau fédéral parmi les 24 dossiers validés par les commissions de candidatures et de recours  dont deux représentants de la gent féminine et du grand sud, selon les instructions du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS).

 

Composante du bureau fédéral:

 

-Slimane Mesdoui : président (36 voix)

1-Sahi Hassène : membre (27 voix)

2-Boukerche Brahim : membre (20 voix)

3-Saidate Belkheir : membre (19 voix)/représentant du grand-sud

4-Ahmed Derderi  : membre   (19 voix)

5-Redjati Mustapha : membre (18 voix)

6-Zaoui Ryad : membre (17 voix)

7-Ouali Mahfoud : membre (17 voix)

8-Zerouki Nadira : membre (représentante féminine).

FAK: "rassembler la famille de karaté et dépasser toutes les divergences" (Mesdoui)
  Publié le : dimanche, 21 janvier 2018 12:43     Catégorie : Sport     Lu : 118 foi (s)   Partagez