Menu principal

Menu principal

CAN-2018 de handball (2e journée): les Algériens se méfient du Gabon

Publié le : jeudi, 18 janvier 2018 13:40   Lu : 1042 fois
CAN-2018 de handball (2e journée): les Algériens se méfient du Gabon

LIBREVILLE- Staff technique et joueurs de la sélection algérienne de handball se sont montrés méfiants à l’égard du Gabon, leur deuxième adversaire qu’ils affrontent jeudi à partir de 19h00 à Libreville pour le compte de la 2e journée du groupe A de la Coupe d’Afrique des nations 2018 (CAN-2018).

Vainqueurs du Cameroun mercredi (31-23) pour leur match inaugural du tournoi, les Verts espèrent enchaîner un deuxième succès face aux hommes de Jackson Richardson pour rester en course pour la première place de la poule et avoir ainsi le quart de finale le plus abordable possible.


Lire aussi: CAN-2018 (1e j-GR-A)/Algérie-Cameroun (31-23): bon pour le moral


Pour l’entraîneur national Sofiane Haïouani, c’est un match "choc" qu’il faudra bien aborder "en prenant en considération le fait d’affronter le pays organisateur avec tout ce que cela veut dire".

"Je m’attends à un match très difficile. Nous allons jouer le Gabon qui va bénéficier de la ferveur de ses supporters lesquels sont attendus en masse.

Je préfère affronter le pays organisateur en poule plutôt qu’en tour à élimination directe avec tout ce que cela comporte comme risques", a-t-il déclaré à l’APS.

De son côté, l’arrière-droit Abderrahim Berriah (29 ans), l’un des meilleurs éléments lors de la victoire contre le Cameroun avec, à la clé, 6 buts au compteur, compte sur l’expérience de certains de ses coéquipiers pour surmonter l’écueil gabonais.

"Affronter le pays organisateur n’est jamais une partie de plaisir. Les Gabonais seront difficiles à manier mais je pense que certains joueurs ont l’expérience pour ce genre de matchs, on va essayer de miser sur eux au maximum pour réaliser une deuxième victoire de suite dans le tournoi", a indiqué le sociétaire du GS Pétroliers qui dispute au Gabon sa sixième CAN.


Lire aussi:  CAN-2018 de handball: Derouaz réservé sur les chances de l'Algérie à  Libreville


Quant à Abdenour Hammouche (25 ans), il se dit prêt à jouer dans une salle pleine comme ce fut le cas lors du match d’ouverture Gabon-Congo (27-22), malgré son manque d’expérience, lui le "novice" qui dispute à Libreville sa première CAN.

"Contre le Cameroun ça a été mon premier match en Coupe d’Afrique, c’est différent et un tout autre niveau face à des joueurs de l’Afrique sub-saharienne. On sera prêts contre le Gabon à jouer dans une salle pleine à craquer, ce sera très difficile mais nous avons dans l’effectif des joueurs qui ont l’expérience pour ce genre de situation", a indiqué le joueur du CR Bordj Bou Arréridj.

 

CAN-2018 de handball (Gr. A): le Congo critique l’arbitrage, l’Algérie est prévenue

 

Le Directeur technique national (DTN) de la Fédération congolaise de handball, Jean-Martin Ignoumba, a critiqué ouvertement l’arbitrage du match face au Gabon, pays organisateur de la CAN-2018, estimant qu’il était tout simplement "orienté".

"Le Gabon était plus fort et a mieux négocié le match mais je récuse l’arbitrage orienté" des Togolais Yao Akpatsa et Agbeko Assignon, a déclaré Ignoumba à l’issue de la défaite 27-22, mercredi soir à Libreville pour le compte du match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations 2018 (CAN-2018).

"Nous avons été battus et on l’accepte, mais nous avons souvent évolué en infériorité numérique. Pour ceux qui ont joué au handball, on sait qu’il n’y a rien à faire quand vous jouez avec un joueur ou deux en moins. Entre affronter le pays organisateur ou une toute autre équipe de poule, ce n’est pas la même chose du tout", a-t-il ajouté.

Pour protester d’ailleurs contre l’arbitrage de la paire togolaise, le Congo a refusé d’envoyer son entraîneur Roussel Samba et un joueur en conférence de presse d’après-match, laissant le soin à son DTN de tirer à boulets rouges sur les referees.

Une sortie qui sonne comme une mise en garde à la sélection algérienne, laquelle affronte les Panthères de Jackson Richardson jeudi soir à partir de 19h00 au Palais des sports de Libreville pour le compte de la 2e journée du groupe A.

L’entraîneur national Sofiane Haïouani avait qualifié le match Algérie-Gabon de "choc" qu’il faudra bien aborder "en prenant en considération le fait d’affronter le pays organisateur avec tout ce que cela veut dire", évoquant à demi-mot l’arbitrage-maison.

"Je m’attends à un match très difficile. Nous allons jouer le Gabon qui va bénéficier de la ferveur de ses supporters lesquels sont attendus en masse.

Je préfère affronter le pays organisateur en poule plutôt qu’en tour à élimination directe avec tout ce que cela comporte comme risques", a-t-il déclaré à l’APS.

Dernière modification le : jeudi, 18 janvier 2018 14:54
CAN-2018 de handball (2e journée): les Algériens se méfient du Gabon
  Publié le : jeudi, 18 janvier 2018 13:40     Catégorie : Sport     Lu : 1042 foi (s)   Partagez