Ligue 1 Mobilis-MCO: les jeunes talents sortent leurs griffes

Publié le : lundi, 20 novembre 2017 15:18   Lu : 133 fois
Ligue 1 Mobilis-MCO: les jeunes talents sortent leurs griffes

ORAN - A l’heure de la crise financière qui frappe la majorité des clubs de Ligue 1 de football, le MC Oran peut compter sur ses jeunes talents faisant partie de la "classe biberon" pour revenir au-devant de la scène.

Tout le monde à Oran est unanime d’ailleurs à saluer les performances des jeunes talents du MCO mis progressivement dans le bain après 12 journées de championnat.

La précédente rencontre des "Hamraoua", bien qu’elle se soit soldée par une défaite sur le terrain du leader le CS Constantine (1-0), a permis à certains jeunes de l’équipe oranaise de s’illustrer. C’est le cas du défenseur central Mourad Bendjelloul (21 ans), qui signait pour l’occasion sa première titularisation avec l’équipe première cette saison, lui qui a été promu l’été passé de l’équipe réserve.

"Je suis très satisfait du rendement de Bendjelloul qui a été vraiment à la hauteur en dépit de la difficulté de la mission. Pour la première fois qu’il évolue devant 60.000 spectateurs et face au leader du championnat, il a sorti un grand match. Désormais, il fait partie de ces jeunes talents du MCO sur lesquels le club peut compter à l’avenir", a déclaré l’entraîneur mouloudéen, Moez Bouakaz.

En fait, Bendjelloul n’est pas le premier espoir de la formation phare de la capitale de l’Ouest du pays qui a saisi sa chance dès sa première apparition en Ligue 1. Ses camarades qui ont dédié au MCO la coupe d’Algérie des moins de 21 ans la saison passée, n’ont pas déçu à leur tour lors des précédentes rencontres, à l’image de Boumediene Frifer, Noureddine Hassani, Abderrazak Bellal, Mustapha Saïd, Abdelhafdid Benamara et Réda  Helaïmia.

Selon les spécialistes, avec ce contingent de jeunes joueurs, l’avenir du MCO est assuré, mais à condition que la direction du club parvienne à les préserver pour qu’ils ne suivent pas le chemin de plusieurs de leurs aînés qui ont choisi de faire le bonheur d'autres clubs de différentes régions du pays, pour des raisons financières en particulier.

Et si le MCO est en train de réaliser un parcours honorable jusque-là (5e au classement), c’est en partie grâce à l’apport de ses jeunes espoirs, étant donné que les nouvelles recrues, sur lesquelles le président du club Ahmed Belhadj a dépensé des sommes colossales, tardent à se distinguer.

Ligue 1 Mobilis-MCO: les jeunes talents sortent leurs griffes
  Publié le : lundi, 20 novembre 2017 15:18     Catégorie : Sport     Lu : 133 foi (s)   Partagez