Mondial-2018/Qualif.Zambie-Algérie (3-1): les Verts sombrent encore

Publié le : samedi, 02 septembre 2017 17:22
Mondial-2018/Qualif.Zambie-Algérie (3-1): les Verts sombrent encore
APS PHOTOS © 2017

ORAN - Découragés par la large victoire, la veille, du Nigeria face au Cameroun (4-0) réduisant à presque à néant les chances de la sélection algérienne dans la course à la qualification au Mondial-2018 en Russie, les Oranais ont tout de même retenu leurs souffles tout au long de l’après midi de samedi, changeant d’habitudes en ce deuxième jour de l’Aïd El Adha.

C’est en familles que ces férus de la balle ronde et chauvins supporters de l’équipe nationale ont suivi cette troisième sortie des ‘‘Fennecs’’ dans les éliminatoires du rendez-vous planétaire, plaçant d’énormes espoirs sur les coéquipiers de Yacine Brahimi pour rester en vie dans ces qualifications, après un départ raté au cours duquel ils n’ont obtenu qu’un seul petit point en deux rencontres.

Les cafés fermés, alors que les autres lieux publics ont été désertés, comme d’habitude pendant ce genre de festivités religieuses, Oran donnait l’impression d’être une ville morte pendant tout le temps de l’empoignade.

C’est que tout le monde était derrière son petit écran pour suivre, sur les nerfs, ce rendez-vous de la dernière chance. On tenait tant à cette lueur d’espoir, malgré la difficulté de la mission face à une équipe nigérienne qui domine de la tête et des épaules le groupe A. Mais le fait de donner la réplique, en cette troisième journée, à une équipe zambienne très rajeunie, manquant sensiblement d’expérience, a fait en sorte que les espoirs des Oranais, tout comme le reste du peule algérien  partout dans les quatre coins du pays, soient légitimes.

Mais ce ne fut qu’un voeu pieux, car la réalité du terrain fut tout autre, avec une entame de jeu catastrophique des Verts, assommés dès la 6e minute par un premier but local qui va mettre les poulains du technicien ibérique, Lucas Alcaraz, d’emblée en difficultés.

On pouvait dès lors imaginer la déception des fans derrière leurs petits écran, une déception qui va se transformer en cauchemar après un deuxième but zambien ayant traduit cet état d’esprit défaillant du côté algérien.

Malgré cela, les supporters tenaient encore à un sursaut d’orgueil de la part des leurs en seconde période. Brahimi va les conforter d’ailleurs en réduisant la marque dès la première dizaine de minute de cette période, mais les vieux démons étaient de retour en fin de partie, et la Zambie, même en infériorité numérique, en a profité pour inscrire le but du KO.

Les dés étaient dès lors jetés.  Certes, on savait qu’il n y avait plus rien à espérer de notre équipe nationale, mais on a quand même cru à un miracle pour voir les Verts se relancer dans la course à la qualification. 

A l’arrivée, ce miracle n’a pas eu lieu, et la traversée du désert se poursuit pour la sélection algérienne" , regrette Walid, un jeune supporter oranais qui n’a pu suivre jusqu’au bout l’évolution des débats à Lusaka derrière son petit écran et a préféré quitter son domicile avant le coup de sifflet final de l’arbitre après s’être rendu compte que Raïs M’Bolhi et ses camarades étaient encore dans un jour sans.

Pour autant dire, les Verts qui ont tant procuré de la joie à leur peuple n’ont pas saisi l’occasion pour se remettre en confiance, tout en gâchant les fêtes de l’Aïd des Oranais et de tous les Algériens sans doute.

Mondial-2018/Qualif.Zambie-Algérie (3-1): les Verts sombrent encore
  Publié le : samedi, 02 septembre 2017 17:22     Catégorie : Sport     Lu : 9 foi (s)   Partagez