Aviron (JO-2021) : 1er stage post-confinement de l'Elite algérienne à Mila

Publié le : mardi, 14 juillet 2020 15:00   Lu : 8 fois
Aviron (JO-2021) : 1er stage post-confinement de l'Elite algérienne à Mila

ALGER - Les trois rameurs algériens, qualifiés aux Jeux olympiques de Tokyo (24 juillet-6 août 2021), effectueront leur premier stage, post-confinement, le 2 août à Mila (Est d’Alger), a appris l'APS, mardi auprès du président de la fédération algérienne des sociétés d'Aviron et de Canoë-Kayak (FASACK).

Il s'agit de Sid Ali Boudina et Kamel Ait Daoud dans l'épreuve du 2000 skiff en deux de coupe poids légers, et la Kayakiste Kheris Amira (200m K1).

" C'est une bonne nouvelle notamment  pour nos athlètes qui vont retrouver le chemin des entrainements dans un environnement propice aux rameurs. Ils effectueront leur premier stage le 2 août avec une allure de 15 jours de travail pour un repos actif de dix jours, et puis ça reprend ", a déclaré à l’APS, le président de la FASACK, Abdelmadjid Bouaoud.

Les trois rameurs tous issus d'Alger avaient déjà trouvé une formule, en temps de confinement. Ils s’entrainaient, selon les moyens au niveau de l'école d’Aviron d’Alger et dans une salle mitoyenne afin d’avoir plus d’espace pour effectuer leurs séances.

" Durant les derniers mois, ils ont essayé de se maintenir comme ils le pouvaient. Maintenant que la reprise est actée par la tutelle, on va les regrouper à Bouharoune (Mila), avec leurs entraineurs et une bonne gestion de tous les aspects logistique et surtout des mesures de sécurité sanitaire ", a expliqué le président de la fédération.

Pour maintenir le respect de distanciement, la fédération compte équiper les athlètes de bateaux individuels, même si les deux athlètes garçons préparent le double pour les JO.

" Nous gardons espoir de pouvoir intégrer progressivement le reste du contingent, si la situation sanitaire le permettrait, car on a des athlètes qui émergent et dont il est de notre devoir de bien les prendre en charge, en vue des prochaines échéances internationales dont les Jeux olympiques de Paris-2024.", selon Bouaoud qui cite entre autres, la jeune prometteuse rameuse Nihad Benchadli qui a une marge de " progression exceptionnelle et nécessite un suivi sans relâche".

Aviron (JO-2021) : 1er stage post-confinement de l'Elite algérienne à Mila
  Publié le : mardi, 14 juillet 2020 15:00     Catégorie : Sport     Lu : 8 foi (s)   Partagez