Bernaoui: "nous avons soumis notre programme de reprise au MJS"

Publié le : samedi, 06 juin 2020 18:17   Lu : 329 fois
Bernaoui: "nous avons soumis notre programme de reprise au MJS"

ALGER - La Fédération algérienne d'escrime (FAE) a soumis son programme de reprise des activités au ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) et attend le feu vert de la tutelle pour reprendre les compétitions après la levée du confinement imposé en raison de la pandémie de coronavirus (Covid-19), a-t-on appris samedi de l'instance fédérale.

"Nous avons préparé notre programme de reprise des activités post-Covid qu'on a soumis au MJS. Nous attendons l'aval du ministère pour entamer les entraînements et les compétitions", a déclaré le président de la fédération, Raouf Salim Bernaoui, à l'APS.

Selon le patron de l'instance fédérale, les entraînements de l'élite reprendront immédiatement après la réouverture des salles de sport, suivis deux semaines plus tard par les compétitions, des minimes jusqu'aux seniors.

"Je sais que c'est un laps de temps très court entre le retour aux entraînements et la reprise des compétitions, mais il ne nous reste que trois mois avant le Championnat d'Afrique, prévu en septembre prochain au Caire, un rendez-vous crucial puisqu'il sera qualificatif aux Jeux olympiques de Tokyo l'été prochain", a expliqué l'ancien ministre de la Jeunesse et des Sports.

Toutes les compétitions ont été suspendues et les salles de sport fermées en Algérie depuis le 16 mars dernier sur instruction du MJS pour empêcher la propagation du Covid-19, ce qui a perturbé le programme d'activité de l'ensemble des fédérations, dont certaines, à l'image de la natation et du rugby, ont préféré carrément mettre fin à leur saison.

Interrogé sur les mesures sanitaires adoptées par la FAE en prévision de la reprise, l'ancien escrimeur de l'équipe nationale a fait savoir qu'il y aura moins de combats au programme pour diminuer le nombre d'athlètes dans la salle.

Ces derniers seront, en outre, soumis à un contrôle médical "strict" pour éviter tout problème de santé, avec un suivi rigoureux de la condition physique des escrimeurs, "notamment ceux de l'élite qu'il faudra préserver".

La Fédération algérienne d'escrime avait bouclé ses épreuves de coupe au début de l'année, à l'inverse de celles de championnat (toutes catégories, dans les deux sexes), qui devait se faire avant le mois sacré du Ramadhan.

A rappeler que Bernaoui a repris les commandes de la FAE le 7 mars dernier, à l'occasion de l'assemblée générale ordinaire qui avait validé son retour à la tête de l'instance fédérale après la fin de sa mission en tant que ministre du secteur.

Bernaoui: "nous avons soumis notre programme de reprise au MJS"
  Publié le : samedi, 06 juin 2020 18:17     Catégorie : Sport     Lu : 329 foi (s)   Partagez