ALGER - Les candidats au Brevet d'enseignement moyen (BEM) ont poursuivi, lundi, deuxième journée des épreuves leur examen avec les matières des mathématiques et anglais la matinée, et histoire/géographie l'après midi.

Published in Algérie

 

ALGER - La moyenne de l'évaluation continue sera retenue pour les candidats aux besoins spécifiques recalés aux épreuves du Brevet de l'enseignement moyen (BEM), a annoncé, lundi à Alger, le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed.

Published in Algérie

ALGER - Les épreuves du premier jour de l'examen du Brevet d'enseignement moyen (BEM) se sont déroulées normalement et dans les calme à travers tous les centres répartis sur le territoire national, où 631.395 élèves étaient attendus pour passer cet examen dont les résultats seront annoncés le 1er juillet.

Published in Algérie

ALGER - Les épreuves de l'examen du Brevet d'enseignementmoyen (BEM) pour l'année scolaire 2018/2019 qui ont débuté, dimanche, sedéroulent "normalement" à Alger où plus de 57.000 candidats ont regagné 173 centres d'examens tôt dans la matinée, a constaté l'APS au niveau de plusieurs centres d'examens.


Cette année, des appareils de brouillage ont été installés, pour la première fois, dans tous les centres d'examens à travers le territoire national, alors qu'ils étaient utilisés uniquement à l'examen du baccalauréat.      

A l'entrée du CEM docteur Abdelmadjid Meziane dans la commune de Mohamadia (direction Alger-Est), les élèves, accompagnés de leurs parents, ont commencé à affluer aux environs de 7h00 du matin, motivés et optimistes quant à leur accès au cycle secondaire.

L'entrée de l'établissement était quelque peu encombrée, les élèves étant accompagnés de leur parents, mais cela n'a pas causé de désagrément grâce aux éléments de la police déployés sur place pour assurer la fluidité routière aux alentours de l'établissement.

Peu avant les épreuves, quelques élèves approchés par l'APS ont exprimé leur détermination à décrocher le BEM pour accéder au lycée.

Prêts à passer les épreuves, Wassim, Dalel, Zoheïr, Moahamed et Hadil souhaitaient -à l'instar de leurs parents dont certains étaient plus stressés que leurs enfants- que les sujets soient à leur portée.

Pour sa part, le directeur de l'Education d'Alger-Est, Lahbib Abidat a indiqué que tous les moyens matériels et humains ont été assurés pour le bon déroulement des épreuves, précisant que les meilleures conditions d'accueil des élèves ont été réunies pour les orienter vers leurs classes d'examens.

L'ensemble des superviseurs ont été instruits de ne pas utiliser de téléphone portable durant les épreuves, à l'exception du chef du centre pour nécessité impérieuse, et ce en vue d'éviter une éventuelle fuite des sujets via les réseaux sociaux, a indiqué le même responsable.

Chacun des 66 centres d'examens relevant de sa direction est équipé de deux détecteurs de métaux, a fait savoir M. Abidat, précisant que les agents des établissements éducatifs ont bénéficié d'une formation au niveau des services de la sûreté d'Alger pour l'utilisation de ces appareils.

De son côté, la directrice du centre Bougueroua Saliha a rappelé que les préparatifs de cet examen se sont déroulés dans de bonnes conditions. 51 enseignants et 7 autres inscrits sur la liste de réserve étaient présents pour assurer la surveillance de 336 élèves au centre Abdelamdjid Meziane.

 

Plus de 57.000 candidats attendus à travers 173 centres d'examen à Alger 

 

Au CEM Annane Saïd à Bir Mourad Rais, les élèves et leurs parents étaient au rendez-vous devant l'établissement depuis 07h00, préférant faire le déplacement tôt, pour parer à toute urgence ou " surprise désagréable" qui pourront empêcher leurs enfants d'arriver à l'heure fixée.

L'établissement  a ouvert ses portes à 07h30 précise, encadré par un dispositif de sécurité spécial pour la sécurisation de cet examen qui verra également l'utilisation, pour la première fois, de détecteur de métaux lors de l'accès des candidats au centre.

Un sentiment de peur et de stress accentué par les mesures strictes d'organisation, saisissaient les candidats avant leur entrée en salles d'examen.

Pour absorber l'anxiété et l'appréhension des candidats, des confiseries leur ont été distribués, des espaces ont été réservés aux sacs, des corbeilles pour leurs téléphones portables et d'autres corbeilles ont été également mises à la disposition des enseignants encadrants.

Un nombre d'élèves ont affiché leur disposition à passer cet examen, à 'instar de Rawane qui ne présentait aucun signe de trac, d'autant plus qu'elle avait obtenu de bonnes moyennes lors de l'année scolaire, tout comme ses camarades, Aya, Ikram et Imane, déterminées à fournir le maximum d'efforts pour décrocher ce diplôme.

La directrice d'Education d'Alger-Ouest, Mme Gaid Sonia, a rassuré que la Direction avait pris toutes les mesures indispensables pour le succès de ce rendez-vous, d'autant plus que plusieurs rencontres ont été organisées avec les chefs des centres et des consultants en orientation scolaires, à l'effet d'accompagner et d'aider les candidats.

A son tour, le chef du centre Lyes Bounedjad a affirmé que l'examen se déroule dans des conditions "ordinaires", d'autant plus que toutes les mesures indispensables ont été prises pour accueillir les élèves dont le nombre s'élève à 360 candidats répartis sur 18 salles d'examen, à raison de 20 candidats dans chaque salle, avec l'affectation de 54 surveillants, 7 réservistes et de 10 autres surveillants supplémentaires.

Un staff médical composé d'un médecin en santé scolaire, d'un psychologue et d'un infirmier a été mobilisé en vue de venir en aide aux élèves, pour surmonter les cas d'anxiété, ou parer à tout problème de santé, a fait savoir Dr. Kessoum Zakia.

Encadrés par 12.966 encadreurs, plus de 57.000 candidats se sont présentés aux épreuves du Brevet de l'enseignement moyen (BEM), au titre de l'année scolaire 2018/2019, à travers 173 centres d'examen, relevant des trois directions de l'Education (est, ouest et centre) de la wilaya d'Alger.

Les résultats devront être connus le 1er juillet prochain. Ainsi, les élèves qui obtiendront une moyenne égale ou supérieure à 10/20 à cet examen seront automatiquement admis en première année secondaire, ainsi que ceux dont l'addition de la moyenne obtenue au BEM et de la moyenne annuelle de l'évaluation continue est égale à 10/20.

Le ministre de l'Education nationale Abdelhakim Belabed a donné, dimanche matin, depuis Constantine, le coup d'envoi de cet examen auquel plus de 630.000 à l'échelle nationale se sont présentés.

Published in Régions

CONSTANTINE - Le ministre de l’éducation nationale, Abdelhakim Belabed, a donné, dimanche, depuis le collège d’enseignement moyen (CEM) Mohamed Khabab de Constantine, le coup d’envoi officiel des épreuves du Brevet d'Enseignement moyen (BEM) de l’année scolaire 2018/2019.

Published in Algérie

ALGER - Le coup d'envoi des examens du Brevet d'enseignement moyen (BEM) a été donné ce dimanche matin, à travers le territoire national, pour plus de 630.000 élèves qui aspirent à accéder au palier du secondaire.

Published in Algérie

ALGER - Plus de 630.000 candidats passeront, dimanche, l'examen du Brevet de l'enseignement moyen (BEM), à travers le territoire national, pour pouvoir accéder au cycle secondaire.

Published in Algérie

ALGER - Plus de 57.000 candidats sont attendus, dimanche, aux épreuves du Brevet de l'enseignement moyen (BEM), session 2019, à travers 173 centres d'examen, ont indiqué jeudi les trois directions de l'Education (est, ouest et centre) de la wilaya d'Alger.

Published in Régions

MASCARA - Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed a présidé, mercredi dans la wilaya de Msacara, l’ouverture des plis des examens de langue française des examens de fin du cycle primaire de l’année 2019.

Published in Algérie

ALGER - Les épreuves de l'examen de fin du cycle primaire 2018-2019 ont été marqués, mercredi, par une forte présence des parents venus apporter leur soutien moral à leur progéniture qui passent le premier examen décisif.

Published in Algérie