Print this page

Asphyxie au monoxyde de carbone : 11 morts depuis début janvier

Publié le : samedi, 04 janvier 2020 15:11
  • Partagez

ALGER- Onze (11) personnes sont décédées par inhalation du monoxyde de carbone suite à l'utilisation de dispositifs de chauffage, depuis le 1er janvier dernier, à travers le territoire national, selon un bilan établi samedi par la Protection civile.

Les caractéristiques du monoxyde de carbone font de lui "un poison redoutablement discret, qui agit le plus souvent dans les habitations, principalement en hiver", selon la Protection civile, ajoutant que la 

baisse des températures "augmente les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, ces drames sont souvent dus à des erreurs de prévention en matière de sécurité, l’absence de ventilation, le mauvais montage, un défaut d’entretien et l’utilisation de certains appareils qui ne sont pas destinés au chauffage".

La Protection civile, pour qui "la prévention joue un rôle majeur dans la stratégie qu'elle mène pour réduire les risques liés à ce type d’accidents domestiques", appelle les citoyens à respecter les consignes de sécurité obligatoires afin de préserver leurs vies.

Elle conseille les citoyens à "ne pas boucher les prises d'air dans les pièces, à penser toujours à ventiler le logement lors de l’utilisation des appareils de chauffage (au moins 10 minutes par jour), à ne pas laisser un moteur de voiture en route dans un garage fermé, à entretenir et régler régulièrement les appareils par un professionnel et à appeler le numéro d’urgence de la  protection civile le 14 et le numéro vert 1021 en précisant l’adresse exacte et la nature de l’accident pour une prise en charge rapide et efficace".

 

 

Asphyxie au monoxyde de carbone : 11 morts depuis début janvier
  Publié le : samedi, 04 janvier 2020 15:11     Catégorie : Société     Lu : 309 foi (s)   Partagez