Salon des plantes médicinales: des coopératives féminines en pleine essor

Publié le : jeudi, 28 novembre 2019 17:24   Lu : 137 fois
Salon des plantes médicinales: des coopératives féminines en pleine essor

ALGER- Des artisanes venues des régions rurales d’Annaba et d’El Kala ont marqué leur présence au Salon des plantes médicinales, en cours à Alger, en exposant des produits originaux, largement appréciés par les visiteurs.

Des adeptes des produits naturels affluaient vers leur stands exigus garnis de produits variés: bouteilles d’huile de lentisques, flacons d’huiles essentielles de senteurs variées, plantes séchées (thym, menthe, lavande, romarin, eucalyptus...). Le tout soigneusement emballé et exposé.

Structurées au sein de coopératives, ces productrices, jouissant d'un savoir-faire ancestral, ont réussi à développer leurs connaissances en matière d'exploitation des plantes grâce aux formations, dont elles ont bénéficié, notamment de la part de l'Agence de coopération allemande "GIZ".

Outre, l'apprentissage aux techniques d'extraction des fragrances et huiles à partir des plantes, les formations dispensées leur avaient aussi inculqué le respect de l'environnement et la préservation de la nature.

Sur le plan outillage, des distilleries ont été mises en place dans leurs unités de production ce qui a permis à ces cheffes d'entreprises de diversifier leur production.

Pour le moment, elles  arrivent à écouler leur produit à petite échelle au niveau de leurs régions.


Lire aussi: Ghardaia : les plantes aromatiques et médicinales ouvrent des perspectives prometteuses


Fatiha, gestionnaire d'"Arom-Mex", une coopérative de 15 femmes située dans la wilaya d’El Tarf, profite de l’événement pour enrichir son carnet de commande.

"Notre travail consiste à valoriser les plantes aromatiques et la distillation des huiles à partir des plantes de nos jardins et de nos champs", a-t-elle expliqué a l’APS, ajoutant que l'équipe de sa coopérative attend toujours l'aval de la Direction général des forêts pour exploiter des parcelles de plantes sauvages en vue d’enrichir sa gamme.

Présidente de "Fleur de l’Edough", une coopérative des huiles essentielles, située dans la commune de Seraïdi, dans la ville d’Annaba, Amel a exposé elle aussi ses produits non sans fierté.

Elle explique aux visiteurs les propriétés et les vertus de chacun de ses produits avec patience et enthousiasme à la fois.

Pour sa part, le directeur du salon, Hamdane Allallou, a souligné l’intérêt de soutenir ces coopératives féminines créées dans le cadre du Programme de développement de la femme rurale, initié par l'Algérie en partenariat avec la GIZ.

Il a, par ailleurs, appelé à développer une synergie entre le monde de la recherche, l'industrie et le monde agricole et forestier pour développer la filière de l'industrie des huiles essentielle à grande échelle.

Dans ce sens, il a affirmé qu'il y a eu des travaux académiques au niveau des centres de recherches qui devraient être exploités pour développer la filière. Il a confirmé à ce propos l’existence de 18.000 thèses de magistères et de doctorat réalisées sur le thème des huiles essentiels et les plantes aromatiques et médicinales en Algérie.

La 4ème édition du Salon des plantes médicinales qui a regroupé une trentaine de participants issus d'une douzaine de wilayas, poursuivra jusqu'au samedi 30 novembre courant au Palais des expositions aux Pins maritimes.

 

Salon des plantes médicinales: des coopératives féminines en pleine essor
  Publié le : jeudi, 28 novembre 2019 17:24     Catégorie : Société     Lu : 137 foi (s)   Partagez