Droits des enfants: un concours national au profit des élèves à partir de mardi

Publié le : lundi, 18 novembre 2019 18:08
Droits des enfants: un concours national au profit des élèves à partir de mardi

ALGER- La Déléguée nationale à la protection de l'enfance, Meriem Cherfi a annoncé, lundi à Alger, le lancement, mardi, d'un concours national au profit des élèves des cycles primaire et moyen sur le thème des droits des enfants.

Organisé à l'initiative de l'Organe national de la protection et de la promotion de l'Enfance (ONPPE) en coordination avec le ministère de l'Education nationale à l'occasion de la célébration de la Journée

internationale des droits de l'enfant (20 novembre), le concours est scindé en deux volets, à savoir le dessin sous le thème "je suis un enfant, j'exprime mes droits par le dessin", destiné aux élèves du primaire, et le deuxième consiste en la rédaction d'une lettre sous le thème "je suis un enfant algérien, j'exprime mes droits par une lettre au monde", destiné aux élèves du cycle moyen, a expliqué Mme Cherfi.

Les résultats et la distinction des lauréats de ce concours dont l'objectif est d'apprendre aux enfants leurs droits auront lieu le 19 décembre prochain à l'occasion de la célébration de l'anniversaire de la ratification de la convention mondiale des droits des enfants par l'Algérie.

Par ailleurs, Mme Cherfi a indiqué que l'ONPPE a reçu 2.174 signalements de cas d'atteinte aux droits de l'enfant, dont plus de 1.287 garçons, émanant de citoyens, voire d'enfants eux-mêmes via le numéro vert (11/11), depuis son lancement en avril 2018.


Lire aussi :  Atteintes aux droits de l'enfant: 350 signalements communiqués aux juges des mineurs


Concernant la répartition par tranches d'âge, Mme Cherfi a fait savoir que "684 enfants sont âgés de moins de six (06) ans, 1.093 autres, âgés entre 7 et13 ans et le reste des enfants entre 14 et 18 ans", expliquant que "ces signalements, dont al  majorité a été traitée, ont trait, entre autres, à la maltraitance, la violence, l'exploitation des enfants à des fins économiques ou dans la mendicité".

"Dès la réception d'un signalement, une démarche est engagée sur le terrain pour s'assurer de la véracité de l'information, qui est transmise, dans la majorité des cas, au Service du milieu ouvert relevant du ministère de la Solidarité nationale", a-t-elle précisé ajoutant que "la mission de prise en charge et de protection de l'enfance incombe aux différentes parties et à la société dans son ensemble".

 Les services en milieu ouvert est composés d'experts, d'éducateurs, d'assistants sociaux et de psychologues, ont pour mission d'assurer une protection sociale aux enfants au niveau local, et ce en coordination avec  les instances et les établissements concernés par la protection de l'enfance.

 

Droits des enfants: un concours national au profit des élèves à partir de mardi
  Publié le : lundi, 18 novembre 2019 18:08     Catégorie : Société     Lu : 16 foi (s)   Partagez