Le programme "Forsa" a permis la formation de 160 jeunes déscolarisés

Publié le : jeudi, 10 octobre 2019 17:45
Le programme "Forsa" a permis la formation de 160 jeunes déscolarisés

ORAN - La première année de la mise en oeuvre du programme "Forsa, école de la deuxième chance" a permis la formation de 160 jeunes déscolarisés à travers sept wilayas du pays, a-t-on appris jeudi à Oran de l'association socioculturelle "Santé Sidi El-Houari" (SDH).

"Depuis son lancement il y a une année, "Forsa" a bénéficié à 160 jeunes déscolarisés qui ont suivi une formation à l'effet de faciliter leur insertion professionnelle, notamment dans les métiers traditionnels du patrimoine et de la construction", a précisé à l'APS Assia Brahimi, vice-présidente de "SDH".

Un effectif de 180 autres jeunes sera formé prochainement au titre de ce même programme, conformément aux objectifs initialement fixés qui comportent également le volet de la sensibilisation du public concerné à l'importance de l'apprentissage professionnel, a-t-on souligné.

"SDH" est connue pour abriter une des plus anciennes écoles-chantiers du pays, implantée au quartier populaire "Sidi El-Houari" qui concentre à lui seul la majorité des sites et monuments historiques d'Oran.

Cette association a été chargée de la formation des cadres du mouvement associatif appelés à dupliquer son expérience dans six autres wilayas du pays qui ont vu la création de structures d'apprentissage similaires.

Ainsi, de nouvelles écoles-chantiers ont vu le jour à Aïn Témouchent, Nedroma (Tlemcen), Timimoun, Boussemghoun (El-Bayadh), Ouargla, et Aourir (Tizi-Ouzou).

"Forsa" est porté par "SDH" à la faveur du programme national "Adéquation-formation-emploi-qualification" (AFEQ) élaboré au titre de la coopération entre l'Algérie et l'Union européenne, rappelle-t-on.

 

Le programme "Forsa" a permis la formation de 160 jeunes déscolarisés
  Publié le : jeudi, 10 octobre 2019 17:45     Catégorie : Société     Lu : 153 foi (s)   Partagez