Convention pour améliorer la scolarisation des enfants aux besoins spécifiques

Publié le : mardi, 03 septembre 2019 19:47
Convention pour améliorer la scolarisation des enfants aux besoins spécifiques

ALGER - Une convention interministérielle entre les secteurs de l'Education, de la Santé, de la Solidarité et de la Formation a été signée, mardi à Alger, dans l'objectif d'améliorer la scolarisation des enfants aux besoins spécifiques.

Cette convention, qui intervient suite à l'installation d'une commission interministérielle, a pour objectif de mettre en place "les mesures et les dispositions relatives à la prise en charge de la scolarisation des enfants aux besoins spécifiques au moyen et long terme".

Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed, a affirmé que "cette action commune est à même de garantir la prise en charge pédagogique des enfants aux besoins spécifiques".

De son côté, la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, a mis en avant les facilitations permettant aux personnes atteintes de déficience mentale légère de rejoindre les établissements éducatifs, et ce après la révision de la loi de 2016 qui permettait l'accès à la formation aux handicapés moteurs seulement.

Par ailleurs, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Belkheir Dada Moussa, a affirmé que cette convention est à même de donner une "nouvelle impulsion" à la prise en charge pédagogique des personnes aux besoins spécifiques, vu que les conditions d'accès aux établissements relevant du secteur étaient basées, auparavant, sur "des conditions précises", soulignant, dans ce sens, l'ouverture de 5 centres de prise en charge des personnes aux besoins spécifiques se trouvant à Skikda, Relizane, Boumerdes et Laghouat.

Il a fait savoir, à cette occasion, que 675 nouveaux sièges pédagogiques ont été consacrés au titre de la prochaine rentrée de formation, affirmant que le ministère œuvre à former des formateurs pour le suivi de cette catégorie et son accompagnement par les spécialistes psychologues.

De son côté, le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, a rappelé, dans ce sens, les missions de son secteur pour la prise en charge des personnes aux besoins spécifiques, notamment dans le domaine de la protection sanitaire, de leur suivie périodique et du dépistage des maladies dont ils souffrent, et ce dans le cadre du programme de santé scolaire.

Convention pour améliorer la scolarisation des enfants aux besoins spécifiques
  Publié le : mardi, 03 septembre 2019 19:47     Catégorie : Société     Lu : 5 foi (s)   Partagez