Nécessité de veiller au bien-être et à l'accompagnement des hadjis

Publié le : dimanche, 21 juillet 2019 16:45   Lu : 54 fois
Nécessité de veiller au bien-être et à l'accompagnement des hadjis

LA MECQUE (Arabie Saudite) - Le Chef du centre de La Mecque, Mohamed Chikh a appelé, dimanche, les membres de la mission algérienne à la nécessité de veiller au bien-être et à l'accompagnement des hadjis, pour le déroulement du hadj 2019 dans de bonnes  conditions.

S'exprimant lors d'une réunion de coordination ayant regroupé l'ensemble des membres de la Mission, le même responsable a insisté sur "la mobilisation pour assurer le bien-être et le confort aux hadjis qui continuent d'affluer à La Mecque", estimant qu'être au service des Hadjis "est un devoir sacré pour l'ensemble des membres de la Mission algérienne, conformément au règlement en vigueur", ajoutant que "le début est réussi à une large mesure, notamment après l'hébergement des premiers contingents de hadjis".

S'agissant de certaines problématiques posées à l'arrivée à La Mecque, lors de l'accomplissement de la Omra, M. Chikhi a précisé que "les accompagnateurs et guides veillent au bon grain".


Lire aussi: Le premier groupe de hadjis accueilli à La Mecque


Il a appelé les personnes âgées à ne pas s'exposer longtemps aux rayons du soleil notamment par temps de fortes chaleurs pouvant atteindre les 50 degrés (de midi jusqu'à la fin de l'après midi), soulignant une forte mobilisation des équipes médicales chargées du suivi de l'état de santé des hadjis.

Quant aux hadjis relevant d'agences touristiques, il a constaté "une amélioration d'année en année, avec le respect par la majorité des agences de tourisme des engagements pris vis-à-vis des hadjis", appelant ces derniers à "mieux connaitre leurs droits définis dans le cahier des charges". Il a rappelé, à cet effet, l'existence d'un bureau chargé du suivi des agences touristiques.

Evoquant l'hébergement des hadjis, le responsable a dit qu'une "délégation était venue précédemment dans les lieux saints pour constater les conditions d'hébergement des hadjis dans les hôtels et relever les lacunes pour les corriger".

Nécessité de veiller au bien-être et à l'accompagnement des hadjis
  Publié le : dimanche, 21 juillet 2019 16:45     Catégorie : Société     Lu : 54 foi (s)   Partagez