Batna : Le "Kroki"ou "gâteau de l’indépendance" inéluctable pour fêter l’Aïd El Fitr

Publié le : lundi, 03 juin 2019 14:24   Lu : 1 fois
Batna : Le "Kroki"ou "gâteau de l’indépendance" inéluctable pour fêter l’Aïd El Fitr

BATNA - Le "kroki" (croquants) ou "gâteau de l'indépendance" garde aujourd’hui encore, dans la région de Batna, toute sa place parmi l’éventail de gâteaux traditionnels préparés à l’occasion de l'Aïd El Fitr.

En dépit de l’efflorescence de douzaines de gâteaux innovants et aussi distincts les uns des autres, diffusées par les chaînes satellitaires et privées qui se font la concurrence en variant les recettes et en explicitant le mode de préparation étape par étape, parmi lesquels le "Kroki" très prisé pour sa simplicité et transmis de génération en génération.

Mme Khadija Louahem (femme au foyer), incombe le "mystère" de la résistance de ce gâteau traditionnel, "toujours présent dans les diverses occasions", selon elle, au fait que le "kroki" a fortement accompagné la joie des Algériens le jour de l'Indépendance, devenant populaire depuis cette époque, d’où l’appellation de gâteau de l'indépendance.

"J’ai appris le secret de la préparation de ce gâteau de ma mère avant de la transmettre moi-même à mes filles", a-t-elle ajouté, affirmant que "la présence du +kroki+ parmi les gâteaux de l'Aïd est plus que fondamental pour ma famille qui le considère comme un symbole d’authenticité et d’attachement aux traditions de la cuisine algérienne, d’autant qu’il est connu dans de nombreuses villes du pays même si son appellation varie selon les régions".

 

Délicieux, léger et peu coûteux

 

Selon Mme Sihem, une artisane de Batna, spécialisée dans la préparation et la vente de gâteaux traditionnels, le secret de la popularité de ce gâteau, aussi connu sous le nom de +Halwet Lambout+ réside dans le fait que "ce dernier fait partie de la catégorie des gâteaux secs, légers, tout en étant délicieux, peu coûteux et pouvant être conservés pendant plusieurs semaines".

Elle a également souligné "l’intérêt pour le gâteau de l’indépendance populaire auprès des femmes dont la plupart préfèrent le préparer à la maison, en tentant d’y apporter une touche personnalisée, en le décorant de chocolat ou de fruits secs, alors que certaines ménagères se contentent des ingrédients originaux à savoir les œufs, l’huile, la farine et la levure chimique".

Mme Radia Ghanem estime, pour sa part, "important" que le "kroki" trône au milieu d’autres gâteaux traditionnels dans la "siniya" (plateau en cuivre) de l’Aid El Fitr, d’autant qu’il est connu qu’à cette occasion les femmes s’ingénient à varier les gâteaux et à montrer leur savoir-faire en la matière.


Lire aussi: Tissemsilt : le pain d’orge "El Hamdha" maitre de la table d'El Iftar


Contrairement aux autres variétés de gâteaux, la demande pour le "kroki" dans les commerces dédiés aux gâteaux et autres confiseries reste régulière, mais augmente quelque peu pendant les fêtes, notamment l'Aïd El Fitr et celui d’El Adha, selon Adel Mounir, employé dans l’un de ces commerces du centre-ville de Batna.

A ce titre, la quasi-majorité des achats des clients en quête de gâteaux traditionnels compte immanquablement une certaine quantité de "kroki", dont le prix n'excédant pas 700 DA le kilogramme reste accessible comparativement à d’autres gâteaux plus onéreux.

L’engouement pour ce gâteau a, par ailleurs, encouragé les femmes, qu’elles soient au foyer ou actives, à en préparer en grandes quantités et le proposer aux différents commerces de friandises et de gâteaux traditionnels ainsi que les pâtisseries, préservant ainsi les traditions des familles de la région.

De nombreuses femmes ont affirmé, de concert, à l’APS, que le "Kroki" était et reste encore l'un des gâteaux "indispensables" de l’Aid El Fitr, en plus de la "Ghribia" et du "Makroud", tandis que les autres variétés restent facultatives, préparées ou achetées en fonction des moyens de chaque famille.

Batna : Le "Kroki"ou "gâteau de l’indépendance" inéluctable pour fêter l’Aïd El Fitr
  Publié le : lundi, 03 juin 2019 14:24     Catégorie : Société     Lu : 1 foi (s)   Partagez