Vers la révision des conditions de création d'établissements d'accueil de la petite enfance

Publié le : mardi, 27 novembre 2018 12:46   Lu : 0 fois

ALGER - La ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Ghania Eddalia, a affirmé lundi à Alger que son secteur avait entamé la révision du décret exécutif définissant les conditions de création d'établissements d'accueil de la petite enfance en vue d'améliorer la prise en charge de cette catégorie de la société.

Dans une allocution lors d'une rencontre sur "Les établissements et centres d'accueil de la petite enfance", la ministre a précisé que son secteur "a entamé la révision du décret exécutif N 08-287, définissant les conditions de création, d'organisation, de gestion, de contrôle des établissements d'accueil de la petite enfance ainsi que les dispositions appliquées aux nourrices. L'objectif étant l'amélioration des conditions d'accueil en réduisant le nombre d'enfants de 200 à 150 enfants dans chaque établissement d'accueil afin de lui permettre d'appliquer au mieux le projet social et éducatif", a-t-elle ajouté.

Cette mesure permettra à l'établissement de "renforcer la prise en charge médicale et psychologique des enfants en garantissant un contrôle médical au profit des enfants et, le cas échéant, un contrôle psychologique assuré par un psychologue clinique ou un orthophoniste".

La révision du décret exécutif prévoit également "l'unification du programme pédagogique adopté par ces établissements en vue de faciliter l'accès à l'école, promouvoir les capacités cognitives et contribuer au développement de la formation de base et continue en matière de prise en charge des enfants.

Pour ce faire, il a été fait appel à des experts et des cadres de plusieurs ministères, à savoir l'Education nationale, la Santé, la population et la réforme hospitalière et l'Enseignement supérieur et la Recherche scientifique en vue de formuler ces programmes pédagogiques qui tiennent compte les capacités des enfants à cet âge et ce conformément aux normes scientifiques internationales.

Par ailleurs, Mme Eddalia a rappelé que l'activité de la nourrice est soumise à des modifications à travers "des mesures administratives consistant en l'obtention d'une autorisation par le directeur de l'action sociale de wilaya sur la base d'un dossier administratif et technique et autres conditions visant à mieux accueillir cette catégorie".

Mettant en avant que le réseau institutionnel existant à travers le territoire national compte 2452 unités d'accueil de 147596 enfants, la ministre a souligné que la demande accrue pour la création de telles unités était "le résultat des besoins de la famille algérienne pour la prise en charge de leurs enfants en raison des changements enregistrés sur le mode de vie au sein de la société tel que l'accès de la femme au monde de l'emploi".

Répondant à une question sur la date de promulgation de cette révision, Mme Eddalia a déclaré qu'elle aura lieu "durant le premier semestre de l'année prochaine".

Vers la révision des conditions de création d'établissements d'accueil de la petite enfance
  Publié le : mardi, 27 novembre 2018 12:46     Catégorie : Société     Lu : 0 foi (s)   Partagez