Personnes aux besoins spécifiques-accessibilité: sensibilisation des acteurs et aménagement des structures

Publié le : vendredi, 03 août 2018 15:09   Lu : 92 fois
Personnes aux besoins spécifiques-accessibilité: sensibilisation des acteurs et aménagement des structures

ALGER- Les autorités publiques accordent une importance particulière à la question de l'accessibilité des handicapés à l'environnement physique, social, économique et culturel, l'ancrage de cette culture et sa concrétisation sur le terrain exige, toutefois, une sensibilisation de la société civile et la mobilisation des différents secteurs pour aménager les structures au profit de cette catégorie.

Les travaux de la commission d'accessibilité des handicapés à l'environnement physique, social, économique et culturel relevant du secteur de la solidarité nationale ont porté, l'année dernière, sur les voies susceptibles d'ancrer et de promouvoir la culture d'accessibilité des personnes aux besoins spécifiques aux différentes structures et lieux publics.

Cette instance a débattu, à travers plusieurs réunions de ses sous-commissions, les normes internationales et nationales  utilisées en matière de construction, de transport et de communication et examiné un projet d'arrêté interministériel portant introduction d'un module dans la formation de base des architectes sur l'accessibilité aux bâtisses ainsi qu'un projet de guide relatif à l'accessibilité aux lieux publics.

Le rapport annuel d'activités de cette commission comprend plusieurs recommandations qui ont mis l'accent sur l'importance de la sensibilisation de la société civile et des différents secteurs concernés notamment les collectivités locales  pour ancrer cette culture et accorder des aides financières aux secteurs concernés de façon à couvrir les frais d'aménagement des bâtisses et structures publiques et assurer, partant, l'accessibilité des personnes handicapées.


Lire aussi: Développement d'un système au service des personnes aux besoins spécifiques


Les recommandations ont mis l'accent sur la nécessité de sélectionner des normes internationales applicables en matière d'accessibilité, d'examiner les normes algériennes pour imposer leur application à tous les secteurs et d'impliquer la Direction de l'action sociale et de la solidarité.

Ces recommandations ont été élaborées sur la base de plusieurs préoccupations exprimées par les membres de la commission durant les débats qui ont marqué les réunions.

 

      == Plusieurs réalisations enregistrées par des secteurs ministériels  en faveur des personnes handicapées == 

 

Le rapport annuel a fait état de plusieurs réalisations au niveau des secteurs ministériels activant dans la commission en faveur des personnes handicapées. Le secteur de la solidarité nationale a procédé à la concrétisation du projet de la ville modèle "Alger facile à accéder" et ce à travers la réalisation de 17 points et passages au niveau d'Alger centre et le financement de 34 autres points ainsi que la réalisation de 121 points adaptés dans l'attente de la décision de leur financement. Le secteur a également aménagé les plages au profit des personnes handicapées au niveau de 14 wilayas côtières.

Le secteur de l'habitat a, quant à lui, élaboré un projet guide pour faciliter l'accès aux lieux publics et a introduit la norme algérienne "NA 16227" dans la cahier de charges relatif à l'équipement des bâtisses et l'aménagement des lieux publics, outre l'engagement du ministre du secteur à accorder des logements adaptés dans des rez-de-chaussés au profit des handicapés.

Pour sa part, le secteur de l'enseignement supérieur a adhéré à cette dynamique à travers son initiative de 2017 visant à recenser tous les étudiants, professeurs et employés atteints d'handicap, ainsi que les différentes structures pédagogiques qualifiées. 1352 personnes handicapées ont été enregistrées, dont 921 étudiants, 180 enseignants et 251 fonctionnaires, alors que le nombre total des personnes handicapées prises en charge au niveau des résidences universitaires est de 1193 dont 849 étudiants et 344 employés.

Au  niveau des structures universitaires, 497 amphithéâtres et salles de conférences ont été aménagés, 1592 salles d'études et de travaux dirigés et appliqués, outre 552 laboratoires. L'assitsance pédagogique est assurée à cette catégorie estudiantine au niveau des bibliothèques et salles de lecture au  nombre de 110, lesquelles sont équipées de livres imprimés en braille au nombre de 1021 livres, ouvrages et copies de cours.

Le secteur des oeuvres universitaires accorde le même intérêt aux étudiants atteints d'handicap. Il a aménagé, à cet effet, 188 réfectoires et clubs et 174 passages en sus de 61 salles d'internet et 111 bibliothèques.

Les  résidences universitaires disposent de 169 salles de soin, 212 espaces de détentes et 706 salles d'eau.

D'autre part, le secteur de la formation professionnelle donné aux personnes handicapées plusieurs opportunités de formation au niveau national et compte 5 établissements spécialisés pour handicapés moteurs.

Le secteur a ouvert, en 2017, 690 postes de formation tout en prenant plusieurs mesures au profit de cette catégorie, entre autres l'introduction de nouvelles spécialités comme l'informatique adaptée en braille et la mise en place d'un programme annuel pour l'information et la communication.


Lire aussi: Handicapés: appel à une action coordonnée entre tous les acteurs pour promouvoir les conditions de prise en charge


Il s'agit également de donner la priorité aux jeunes handicapés moteurs en les dispensant de passer les examens et épreuves dans les concours.    

Dans ce contexte, le secteur de la poste a accompli plusieurs réalisations relatives à l'aménagement des bâtisses et des guichets adaptée aux handicapés moteurs. La tutelle a recruté 306 personnes aux besoins spécifiques, formé des chargés clientèle en langage des signes et ouvert un guichet spécial pour handicapés. 

Le secteur de la justice a mis à la disposition des sourds-muets des formulaires administratives et des documents en braille et élaboré un programme de formation comprenant des sessions de formations en langage des signes au profit des greffiers. Il prévoit également de doter les Cours de justice et les tribunaux de 100 imprimantes en braille.

Le secteur des Transports a, lui aussi, consacré un guichet "Marhaba" au niveau de l'aéroport international Houari Boumediene pour assurer des prestations adaptées aux personnes aux besoins spécifiques et doté les nouvelles stations de métro d'ascenseurs.

Le secteur des Affaires religieuses a veillé à renforcer la culture religieuse chez les malentendants à travers des cours et des conférences traduites en langage des signes, à traduire les prêches du vendredi en langage des signes dans certaines wilaya et à ouvrir des classes pour les sourds-muets dans les écoles coraniques.

Dans ce cadre, le secteur de l'Education nationale a pris une mesure exceptionnelle consistant à accepter des élèves aux besoins spécifiques et des autistes ayant obtenu une moyenne annuelle égale ou supérieure à 10/20 en première année secondaire et accordé des facilitations lors des examens officiels au profit des élèves handicapés.

 De son côté, le secteur de la communication a diffusé des émissions et des programmes de sensibilisation à travers les différentes chaines radiophoniques centrales et régionales ainsi que des reportages sur les personnes aux besoins spécifiques, en assurant des postes d'emploi à cette catégorie de la société.

 

 

Personnes aux besoins spécifiques-accessibilité: sensibilisation des acteurs et aménagement des structures
  Publié le : vendredi, 03 août 2018 15:09     Catégorie : Société     Lu : 92 foi (s)   Partagez