Ramadhan/Marché de gros des Eucalyptus: des produits disponibles et des prix stables

Publié le : jeudi, 19 avril 2018 11:52   Lu : 91 fois
Ramadhan/Marché de gros des Eucalyptus: des produits disponibles et des prix stables
Photo APS

ALGER - Les prix des fruits et légumes au niveau du marché de gros des Eucalyptus (Alger) demeureront stables durant le mois de Ramadhan grâce à la disponibilité des produits, a indiqué mercredi le directeur général de l'Etablissement de gestion des abattoirs et de la poissonnerie d'Alger, Rédha Attab.

En marge d'une visite effectuée par des membres de l'Assemblée populaire de wilaya (APW) au marché de gros des fruits et légumes des Eucalyptus, aux abattoirs de Ruisseau, aux grossistes des produits alimentaires du Gué de Constantine (Semar)et de l'espace réservé à la construction d'un nouvel abattoir à Baraki, M. Attab a précisé que le problème de la "rareté ou de la cherté" des fruits et légumes ne se posera pas au niveau du marché durant le mois de Ramadhan, car il intervient en plein saison de cueillette des fruits et légumes, et de ce fait les prix baisseront avant de se stabiliser selon les besoins du marché local, a-t-il dit.

Le marché de gros des Eucalyptus connaît une grande affluence des commerçants de détail des différentes communes de la wilaya d'Alger et des commerçants des wilayas limitrophes, a fait savoir le responsable, estimant que cette structure commerciale de gros était l'une des meilleures au niveau national en termes de gestion, de sécurité et de respect des règles d'hygiène.

Le commerce des fruits représente la majeure partie de l'activité de ce marché de gros par rapport au commerce de légumes, a indiqué M. Attab assurant que ces produits seront disponibles durant le mois de Ramadhan.

Le contrôle du respect des conditions de vente est assuré par le système de facturation en vigueur au niveau du marché de gros des fruits et légumes des Eucalyptus ouvert en 1994 et s'étendant sur une superficie de 6,4 hectares.


Lire aussi: Ramadhan 2018: des mesures pour assurer l'approvisionnement régulier en produits de base


Le président de la commission économique et financière de l'APW d'Alger, Saidi Zoubir, a précisé que la visite de ces structures névralgiques visait à s'enquérir des préparatifs en prévision du mois de Ramadhan afin de lutter contre la spéculation par la sensibilisation des commerçants et autres opérateurs commerciaux, soulignant, à cet égard, que les grossistes des produits alimentaires de Semar avaient été réceptifs, se disant prêts à contribuer à ces efforts.

Soulignant que les prix augmentent parfois de 120% après leur sortie du marché de gros des produits alimentaires de Gué de Constantine (Semar), en raison des dépassements de certains marchands de détails, le même responsable a plaidé pour la nécessité de garantir des mécanismes de contrôle rigoureux des prix des produits à leur sortie du marché de gros et de leur codification ainsi que le contrôler de la chaîne de distribution pour préserver la stabilité des prix au service du citoyen.

Le coordonnateur du bureau d'Alger de l'Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), Sid Ali Boukrouche a annoncé à l'APS l'ouverture de 4 espaces de marchés de la Rahma à l'occasion du mois sacré, répartis sur les communes de Baraki, Bir Touta, Rouiba et Bab Ezzouar pour permettre aux citoyens de s'approvisionner en denrées alimentaires, fruits et légumes, viandes et fromages à des prix "concurrentiels".

 

L'abattoir d'Hussein Dey: capacité de 5000 têtes ovines et 480 têtes bovines

 

Lors de la présence de la délégation de wilaya au niveau de l'abattoir d'Hussein Dey, Kheir Merouane, chargé de l'organisation au bureau exécutif de la viande et carnés de la wilaya d'Alger, a appelé les citoyens à ne pas acheter les viandes en grande quantité durant les premiers jours du mois sacré pour éviter une augmentation des prix, vu que la forte demande entraine une hausse des prix.

Il a ajouté que la capacité d'abattage peut aller au quotidien jusqu'à 5000 têtes ovines et 480 têtes bovines, alors que celle de stockage peut atteindre 300 tonnes/jour, affirmant que le prix de la viande de mouton est fixé en fonction de la qualité du mouton local et oscille entre 1000 Da et 1300 Da, alors que le prix de la viande bovine est de 1050 Da et 1100 da, selon la qualité. Le coût de la viande importée est de 950 da, a-t-il précisé.


Lire aussi: Importations alimentaires: légère baisse les deux premiers mois de 2018


Concernant la chaîne de froid, le responsable a affirmé que l'abattoir comptait 8 chambres froides, insistant sur la qualité de la viande et le respect de la chaine d'abattage jusqu'à la conservation dans les chambres froides.

Cependant, les membres de la délégation ont critiqué l'exiguïté de l'espace réservé à l'abattage par rapport aux normes internationales".

Ils ont demandé l'ouverture d'un marché de gros du bétail à Alger pour éradiquer les points de ventes anarchiques répandues au niveau de la capitale, notamment durant l'Aïd el Adha pour un contrôle vétérinaire de qualité.

Ramadhan/Marché de gros des Eucalyptus: des produits disponibles et des prix stables
  Publié le : jeudi, 19 avril 2018 11:52     Catégorie : Société     Lu : 91 foi (s)   Partagez