Violence - femmes: 1200 cas pris en charge par le ministère de la Solidarité nationale

Publié le : lundi, 26 février 2018 08:50   Lu : 12 fois
Violence - femmes: 1200 cas pris en charge par le ministère de la Solidarité nationale

BOUIRA- Au total 1200 cas de violences faites aux femmes sont prises en charge au niveau national par le ministère de la Solidarité nationale, a indiqué dimanche à Bouira la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia.

"La base de données (statistiques), établie pour le nombre de femmes violentées dans notre pays, nous permettra de mettre en place une stratégie efficace pour lutter contre ce phénomène et prendre en charge les cas existants, dont nous avons plus de 1200 cas pris en charge par l’Etat à travers les deux centres qui sont fonctionnels", a expliqué la ministre lors d’un point de presse tenu en marge de sa visite à Bouira , où elle a inspecté des projets et des services relevant de son secteur.

"La prise en charge de ces 1200 cas est temporaire, car nous avons des équipes de médiation installées au niveau des directions de l’action sociale des différentes wilayas afin de tenter d'apporter des solutions aux quelques problèmes sociaux et familiaux, ainsi que pour insérer ces femmes dans la vie professionnelle et sociale", a ajouté Mme Eddalia. 


Lire aussi: Lancement de la base de données "Amane" dédiée aux femmes victimes de violences


La ministre a assuré en outre que les chiffres établis permettent à son département aussi de connaître les différents types de violence faite aux femmes, afin de trouver les moyens et les solutions d’y palier, précisant que les deux centres fonctionnels sont des centres de prise en charge, de suivi et d’accompagnement ouverts sur la société. 

Par ailleurs, Ghania Eddalia a annoncé, au cours de sa visite, un quota de 1700 microcrédits accordés pour la wilaya de Bouira dans le cadre du programme de 2018, ainsi qu’une enveloppe financière pour la formation de 400 personnes désirant créer leurs micro-entreprises dans le cadre du  programme de l’agence nationale de gestion du microcrédit (Angem).

La ministre a fait savoir, par ailleurs, que quelque deux millions de personnes atteintes de maladies chroniques et les personnes âgées bénéficieront de la subvention de l’Etat à travers le pays, précisant que près de 18000 personnes sont concernées dans la wilaya de Bouira par cette prime forfaitaire.

Violence - femmes: 1200 cas pris en charge par le ministère de la Solidarité nationale
  Publié le : lundi, 26 février 2018 08:50     Catégorie : Société     Lu : 12 foi (s)   Partagez