Prise en charge de l'enfance: l’investissement ouvert au privé tributaire du respect du cahier des charges

Publié le : dimanche, 19 novembre 2017 19:57   Lu : 291 fois

BOUMERDES - La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Edalia, a annoncé, dimanche à partir de Boumerdès, l’ouverture de l’investissement en matière de prise charge de l’enfance (scolarité, jardins d’enfants, entre autre) au secteur privé, "à condition que ce dernier respecte le cahier des charges" fixé en la matière.

"Les portes sont ouvertes aux opérateurs privés désireux d’investir dans le domaine, à la seule condition qu’ils soient en conformité avec la législation en vigueur et respectent le cahier des charges fixé en la matière", a indiqué Mme Edalia dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite de travail dans de nombreux établissements de la wilaya relevant de son secteur, ajoutant que son secteur n’est pas arrivé, à ce jour, à répondre à la totalité de la demande en la matière.

Selon la ministre, sa visite à Boumerdès lui a permis de constater de visu l’importance des efforts consentis, à l’échelle locale, en matière de prise en charge de l’enfance, soulignant, en outre, sa démarche visant l’amélioration de la prise en charge, en assurant les conditions les mieux adaptées aux besoins de l’enfance en général.

"L’Etat consent des efforts énormes dans ce domaine, et à titre gracieux", a-t-elle soutenu, citant la multitude d’écoles, jardins d’enfants et autres établissements spécialisés dédiés à l’enfance par le secteur public, relevant une croissance de la demande en la matière, et ce en raison notamment du travail de la femme.

Ghania Edalia, qui était accompagnée de la déléguée nationale à la protection de l'enfance, Meriem Cherfi, et du délégué du représentant de l’ONU pour la protection de l’enfance en Algérie, Moncef Maàli, a entamé sa visite à Boumerdes par l’ouverture d’une rencontre sur les acquis de l’enfant algérien, organisée au siège de la wilaya.

L’opportunité a donné lieu à la distribution de tricycles et de chaises roulantes à des personnes aux besoins spécifiques, au moment où des décisions pour bénéficier de crédits bancaires ont été attribuées à des femmes rurales au titre du dispositif Angem.

La ministre a procédé, par la suite, à l’inauguration du nouveau siège de la direction de l’Action sociale de la wilaya, avant de procédera l'inspection de l’établissement de l’enfance assistée Behar Yamina, à la cité des 800 logements de Boumerdès.

Elle s’est également rendu à Tidjelabine pour une visite du centre psychopédagogique des enfants inadaptés mentaux de la ville où elle a également inspecté une crèche privée.

Prise en charge de l'enfance: l’investissement ouvert au privé tributaire du respect du cahier des charges
  Publié le : dimanche, 19 novembre 2017 19:57     Catégorie : Société     Lu : 291 foi (s)   Partagez