2e édition de la semaine de la cuisine italienne présentée à Alger

Publié le : dimanche, 19 novembre 2017 19:05   Lu : 342 fois

ALGER - La deuxième édition de la semaine de la cuisine italienne dans le monde (20-26 novembre) lundi a été présentée dimanche à Alger par l'ambassadeur d'Italie en Algérie, Paquale Ferrara, lequel a mis en avant les caractéristiques reconnues de cette gastronomie, en même temps que les similitudes qu'elle partage avec l'art culinaire algérien.

Lors d'une conférence de presse animée au siège de l'Institut culturel italien d'Alger, le diplomate a souligné qu'après "le franc succès" qu'elle a connu l'année écoulée, cette manifestation internationale est rééditée à travers des menus italiens préparés par des restaurants à Alger, Annaba, Oran, Tlemcen et Constantine.

Le public algérien, à l'instar de ceux du reste du monde, aura ainsi l'opportunité de déguster et d'apprécier les ingrédients et autres préparations particulièrement goûteuses, lesquels font classer la gastronomie italienne parmi les plus appréciées au monde.

Mettant cette fois-ci à l'honneur l'art culinaire de la Sardaigne, M. Ferrara a fait savoir que cette région d'Italie est réputée pour compter de nombreux centenaires parmi ses habitants, sachant que le régime alimentaire est un des facteurs déterminants de la longévité.

Au-delà de l'aspect purement gastronomique, l'ambassadeur a considéré la cuisine comme étant un "élément commun" aux pays de la Méditerranée et à même de créer "des ponts" entre les peuples de par son "universalité".

L'Algérie et l'Italie, a-t-il poursuivi, partagent, des "similitudes" grâce à des produits du terroir communs mais aussi des recettes "semblables".

A ce sujet, il s'est félicité du succès du récent projet de jumelage concrétisé entre l'ambassade italienne et le ministère de l'Agriculture algérien, consistant à protéger les origines de la datte de Biskra (Deglet Nour) et la figue sèche de Beni Maouche (Bejaia). Il a considéré, dans ce sens, "impératif de valoriser et de préserver" les produits locaux distinguant chaque pays.

L'ambassadeur a indiqué qu'"outre l'échange entre les chefs italiens et algériens que permettra l'opportunité de cette semaine,  l'intérêt de cette dernière réside également en ce qu'elle offrira de la formation aux apprentis algériens et ceux désireux de parfaire leurs aptitudes en la matière".

Evoquant les mets italiens les plus réputés comme les pâtes et la pizza, il a fait savoir que son pays compte plus de 200 variétés de pâtes, plus de 400 en fromages et que la pizza a été, à l'origine, une simple recette à base de farine, avant que la sauce tomate n'y soit incorporée au début du 19ème siècle.

La confection de "La Marguarita", une des variantes de la pizza, a été inspirée à la demande de la Reine Margueritte, par un élan "patriotique" de ses créateurs, a-t-il également informé, d'où les couleurs de l'emblème  italien composant sa garniture, a-t-il explicité.

Détaillant le programme de cette semaine culinaire, la directrice de l'Institut italien, Maria Battaglia, a fait savoir qu'outre les dégustations des mets typiques à cette région de la Méditerranée, le public algérien est convié à apprécier la voix de la chanteuse sarde Elena Ledda, et auquel elle dédiera deux spectacles à Alger et un autre à Oran.

Des conférences thématiques sont, par ailleurs, prévues sur l'art culinaire en relation avec celui de la lecture.

Lors de la première édition, près de 1400 événements ont été organisés dans 108 pays dans le monde pour promouvoir la qualité alimentaire, la préservation de l'identité et des traditions des territoires italiens ainsi que la promotion et la valorisation des produits de qualité et d'origine.

2e édition de la semaine de la cuisine italienne présentée à Alger
  Publié le : dimanche, 19 novembre 2017 19:05     Catégorie : Société     Lu : 342 foi (s)   Partagez