Menu principal

Menu principal

Saïda: "Famille productive", un programme pour vaincre la précarité et consacrer le sens de la solidarité

Publié le : vendredi, 13 octobre 2017 15:43   Lu : 220 fois
Saïda: "Famille productive", un programme pour vaincre la précarité et consacrer le sens de la solidarité

SAIDA - Le programme "Famille productive", mis en œuvre au niveau de la wilaya de Saïda, consacre le sens de la solidarité à travers l'ouverture au profit des familles à faible de perspectives de revenu pour appuyer leurs activités artisanales en contribuant à les matérialiser dans les faits.

Ce programme, tracé par le ministère de la Solidarité, de la Famille et de la condition de la Femme, cible une partie des familles nécessiteuses dans le but de réduire toute disparité sociale et d’accorder aux populations ciblées une aide ainsi que les outils et matériels nécessaires à l’exercice de leurs activités artisanales.

La wilaya de Saïda figure parmi les 12 wilayas ayant bénéficié de ce programme de solidarité, destiné à la création d’une famille solide matériellement, qui aura la capacité de réaliser une production assez importante et de faire sa promotion pour disposer d’un revenu lui permettant de subvenir à ses besoins quotidiens.


Lire aussi: Artisanat: conjuguer les efforts pour la promotion et l'amélioration de la production traditionnelle


Cette opération est jugée réussie en raison de l’intérêt manifeste pour cet ambitieux programme. La direction locale de l’action sociale et de la solidarité a enregistré de nombreuses demandes pour bénéficier de ce soutien et des aides matérielles nécessaires au démarrage des activités artisanales, a expliqué le directeur de cette instance, Salim Morad.

"Les postulants bénéficient d’équipements nécessaires à leurs activités, tels que les machines à coudre, de tissage et les ruches", a-t-il dit.

Selon le responsable de la DAS, 50 familles nécessiteuses ont déjà bénéficié de cette aide en vue de créer des activités productives de type artisanal, telles que la confection de literie, la broderie, le tissage, El Mejboud, la pâtisserie traditionnelle, la préparation du couscous ou encore l’apiculture.

 

Des aides pour prospérer et réaliser des bénéfices

 

Le programme "Famille productive" se distingue par le fait de faire travailler l’ensemble des membres de la famille qui participent dans le processus de production et la promotion du produit réalisé. Il permet à cette activité de prospérer et de réaliser des bénéfices.

A Saïda, de nombreuses entreprises et associations professionnelles œuvrent pour la réussite de ce programme, à l’instar de la section de wilaya de l’Organisation nationale de la promotion de la formation professionnelle et la famille productive.

Cette dernière joue un rôle fondamental de pivot dans la promotion de la famille productive, notamment par son action de solidarité et d'accompagnement sur le terrain pour la réussite de ses activités.

Le président de la section de wilaya, Amine Belhachemi, a souligné dans ce contexte le rôle de cette organisation en tant que partenaire social, qui travaille à atteindre les familles démunies, particulièrement la femme au foyer, et les orienter afin de bénéficier de ce programme.


Lire aussi: 790 millions de dinars débloqués au profit des artisans pour la promotion de l'artisanat et des métiers


Au côté de l'organisation préalablement citée, l'association pour la promotion de la femme de la ville de Saïda contribue également à recenser les métiers les plus importants et les activités que les familles auront à exercer, à insérer les intéressées dans le secteur de la formation professionnelle pour les qualifier afin de bénéficier du soutien de l’Etat.

Le président de cette association, Belat Ahmed, a expliqué que son association avait tracé un programme pour la promotion de la femme et sa formation dans divers activités artisanales, outre le soutien pour obtenir des diplômes de qualification leur permettant de bénéficier de l’aide de l’Etat.

Pour sa part, l’association des apiculteurs de la wilaya de Saïda entend aider les familles nécessiteuses et les encourager à investir ce créneau pour la production de miel et disposer ainsi d’un revenu capable de répondre aux besoins de leurs familles.

 

Exemples de réussite ...

 

De nombreuses femmes démunies ont réussi dans leurs activités artisanales grâce à ce dispositif de soutien de l’Etat, a affirmé Fatima Zohra, une bénéficiaire, qui s’est spécialisée dans la confection d’habillement, après avoir obtenu une machine à coudre et de la matière première.

"L’activité du prêt à porter féminin et la confection de couvertures et de housses se sont répercutées positivement sur le niveau de vie de ma famille" (Fatima Zohra)

"L’activité du prêt à porter féminin et la confection de couvertures et de housses se sont répercutées positivement sur le niveau de vie de ma famille", a-t-elle reconnu, indiquant que ses produits sont commercialisés dans plusieurs espaces notamment au niveau de la Chambre de l’artisanat.

Pour sa part, le jeune Bouziane, après avoir suivi une formation dans le domaine de l’apiculture, a pu créer un micro projet et bénéficié de ruches pour la production de miel. Il considère que "Tafrent", une zone relevant de la commune de Sidi Boubekeur, comme un lieu idéal pour ce type d’élevage.

Cette micro-activité contribue de manière effective dans la production du miel, selon le promoteur de ce projet, qui participe depuis lors à plusieurs expositions de produits qui se tiennent dans plusieurs wilayas de l’ouest du pays.

Le jeune Bouziane réalise aujourd’hui un revenu qui lui permet de vivre décemment.

Dernière modification le : vendredi, 13 octobre 2017 16:07
Saïda: "Famille productive", un programme pour vaincre la précarité et consacrer le sens de la solidarité
  Publié le : vendredi, 13 octobre 2017 15:43     Catégorie : Société     Lu : 220 foi (s)   Partagez