Menu principal

Menu principal

Ports d'Alger: 150 mises en demeure aux propriétaires des vieux bateaux abandonnés

Publié le : samedi, 16 septembre 2017 17:45   Lu : 370 fois
Ports d'Alger: 150 mises en demeure aux propriétaires des vieux bateaux abandonnés
APS PHOTOS © 2017

 

ALGER- Près de cent cinquante (150) mises en demeure ont été adressées, depuis le début de l'été 2017, aux propriétaires de bateaux à l'abandon au niveau des différents ports d'Alger, pour la levée immédiate ou le transfert de leurs bateaux, et ce dans le cadre du plan de réhabilitation des ports d'Alger, a affirmé samedi la Directrice de la pêche de la wilaya, Rabia Zerrouki.

En coordination avec l'entreprise de gestion des ports et abris de pêche (EGPP), relevant de l'Entreprise portuaire d'Alger (EPA), près de 150 mises en demeure ont été adressées aux propriétaires de vieux bateaux à l'abandon au niveau des ports d'Alger depuis le début de l'été 2017, a précisé Mme Zerrouki à l'APS.

L'opération vise à assainir les ports et abris de pêche pour une meilleure hygiène et protection de l'environnement, mais aussi pour libérer plus d'espaces aux bateaux en activité, a-t-elle indiqué.

"Il est inadmissible que de vieux bateaux restent, en stationnement, durant 20 ans ou plus, tandis que d'autres navires en activité ne trouvent où stationner, sans oublier que ces vieux bateaux rouillés altèrent l'aspect général des ports", a-t-elle estimé.

L'abandon de moteurs et de vieux bateaux par leurs propriétaires n'es plus toléré, a-t-elle rappelé, soulignant que la commission mixte (wilaya, direction de la pêche, EGPP) veillait à lutter contre ces pratiques.

Dans ce cadre, un vieux bateau qui était stationné au port d'El Djemila (Ex-La Madrague) a été déplacé, outre 15 bateaux de plaisance et 4 bateaux de pêche, en attendant la levée de tous les déchets qui dénaturent les ports d'Alger, a-t-elle indiqué.

Au titre du programme d'investissement d'urgence au niveau des ports et des abris de pêche de la wilaya d'Alger, la direction de la pêche de la wilaya en coordination avec l'EGPP avait mis en place un plan d'équipement d'urgence au niveau des ports et abris de pêche de la wilaya.

Ce plan d'équipement d'urgence, doté d'une enveloppe estimée à près de 793,1 milliards de dinars, concerne les ports de proximité de Tamentfoust, Rais Hamidou et El Djemila, en vue de réguler le marché aux poissons et assurer les meilleures conditions aux vendeurs et aux clients Dans le cadre du programme de développement 2013-2018, tracé par l'EPA, il est impératif de procéder au réaménagement des ports de proximité à l'instar de celui de Tamentfoust, à travers la réalisation de quais pour une meilleure organisation de la filière de la pêche, la régulation du marché aux poissons et la garantie des meilleurs conditions de travail au niveau des ports.

Le plan inclut l'équipement de cette infrastructure portuaire (qui approvisionne une grande partie de la région est d'Alger), son alimentation en électricité renouvelable, en installant 21 poteaux relevant du centre de développement des énergies renouvelables, sachant qu'il s'agit d'une opération pilote au niveau du port de pêche d'Alger.

 

Les opérations de réaménagement des autres ports dont le port d'El Djemila se poursuivent dans le cadre de ce plan, a-t-elle souligné, précisant que son "raccordement aux réseaux de distribution d'eau et d'électricité est en cours et doit bientôt prendre fin".

Dernière modification le : dimanche, 17 septembre 2017 09:05
Ports d'Alger: 150 mises en demeure aux propriétaires des vieux bateaux abandonnés
  Publié le : samedi, 16 septembre 2017 17:45     Catégorie : Société     Lu : 370 foi (s)   Partagez