Soufisme: 6e colloque national "Hommes en mémoire" prochainement à Tiaret

Publié le : mardi, 09 mai 2017 17:51   Lu : 76 fois
Cheikh Mohamed Al Chaalal
Cheikh Mohamed Al Chaalal

MOSTAGANEM - La zaouia Sidi Benaouda Al Chaalal de Sougueur (Tiaret) abritera, jeudi et vendredi prochains, le sixième colloque national "Hommes en mémoire", à l’occasion du 7ème anniversaire de la mort du cheikh Mohamed Al Chaalal, a-t-on appris mardi du cheikh de la zaouia.

Le président de l’Union nationale des zaouias algériennes et de l’Union mondiale du soufisme, Dr Mahmoud Chaalal a indiqué, à l’APS, que ce colloque auquel prendront part des mouridine et cheikhs de tariqas soufies d'Algérie, vise à "réunifier les rangs de la société, à rendre hommage à des hommes et cheikhs de zaouias et à ouvrir davantage les zaouias sur l’environnement extérieur".

Le programme de cette rencontre comporte des communications traitant de cheikh Sidi Boumediène Chouaib, de la zaouia de Al Chaalal, entre autres thèmes, en plus d'honorer d'une promotion des récitants du Coran, dont des élèves de la zaouia Sidi Benaouda Al Chaalal.

Des récitations du Coran selon la tariqa Alaouia et une veillée religieuse de Aissaoua (cheikh Djazouli) y figurent également.

Cheikh Mohamed Al Chaalal Ben El Moussoum Ben Mohamed Benaouda (1931-2010), natif de la ville de Sougueur (Tiaret), est le petit fils des cheikhs Sidi M’hamed Al Chaalal et Sidi Amar Al Chaalal, fondateurs de la zaouia Derkaouia chadlia de Sidi Abdelghani dans la daira de Sougueur en 1900. Il  est aussi le 5ème cheikh de la zaouia.

Il a suivi son enseignement auprès d'éminnents cheikhs, dont son père cheikh El Moussoum Al Chaalal et son grand père Sidi Amar Benaouda et cheikhs  Mohamed Bentikouk de Mostaganem, cheikh Ahmed Latreche Senoussi,  cheikh Tayeb El Mehadji d’Oran, cheikh Mokhtar Al Chaalal en fiqh malékite et cheikh Moulay Larbi Al Chaalal en tariqa alaouia.

Cheikh Mohamed Al Chaalal a adhéré aux rangs du Front de libération nationale (FLN) avant d’être arrêté par le colonisateur français et emprisonné sans jugement. Il fut exilé ensuite en France.

Après l’indépendance, il assuma la direction de la kasma du FLN de Sougueur et contribua à la fondation de l’Association nationale des zaouias algériennes et l’Union nationale des zaouias, ainsi qu'à la démarche de  réconciliation nationale.

Il a également fondé l’Association de la zaouia de Sidi Benaouda Al Chaalal à Sougueur et fut désigné 5ème cheikh de la zaouia après la mort de son père se consacrant à l'enseignement du fiqh, de la théologie et de l'histoire.

Soufisme: 6e colloque national "Hommes en mémoire" prochainement à Tiaret
  Publié le : mardi, 09 mai 2017 17:51     Catégorie : Société     Lu : 76 foi (s)   Partagez