Ghardaïa : 3.440 comprimés de psychotropes saisis à Metlili

Publié le : samedi, 31 octobre 2020 19:05   Lu : 78 fois
Ghardaïa : 3.440 comprimés de psychotropes saisis à Metlili

GHARDAIA- Une quantité de 3.440 comprimés de psychotropes a été saisie et deux personnes ont été arrêtées par les éléments de la police judiciaire (PJ) relevant de la sûreté de la Daîra de Metlili (Ghardaïa), a indiqué samedi le responsable de la communication auprès de la Sûreté de wilaya.

Réalisée dans le cadre d'un travail d'investigation entrepris par les éléments de recherche de la Sûreté de Metlili, l'opération a été menée sur la base de renseignements faisant état de transport et de commercialisation d'une quantité considérable de produits pharmaceutiques classés ''hallucinogènes'' à bord de véhicules, a précisé le lieutenant Djaafar Djaber.

Les investigations ont permis la localisation des individus abord des véhicules suspects au niveau de la ville de Metlili (45 Km au sud de Ghardaia), aussitôt encerclés, les deux présumés suspects, agés de 25 et 37 ans, ont été arrêtés en possession de 1.800 capsules de types Bregabaline 300 Mg destinées à être écouler sur le marché de Metlili, a-t-il détaillé.

Les investigations menées, sous la supervision du parquet général de Ghardaïa, dans le domicile d'un des suspects, ont permis la découverte d'une autre quantité de 1.640 capsules soigneusement dissimulée, a-t-on ajouté de même source.

Les médicaments ''hallucinogénes'' dispensés uniquement sur ordonnance médicale et les deux véhicules utilisés dans le transport et la commercialisation ont été saisis, a indiqué lieutenant Djaber

Un dossier pénal a été établi à l'encontre des deux individus arrêtés et présentés devant les instances judiciaires pour "non-respect des lois régulant l'utilisation des médicaments et celles liées au contrôle administratif et technique concernant l'acquisition et la vente des comprimés psychotropes", "possession, stockage et vente de manière illégale de produits pharmaceutiques dans le cadre d'un réseau criminel organisé" et "exercice illégal d'un métier de la santé", a-t-on conclu.

D'autre part, les services de la Sûreté de wilaya ont fait échouer une opération de commercialisation de près de 70.000 comprimés de produits pharmaceutiques dopants (médicament utilisé pour le traitement de la dysfonction érectile (viagra) et pour l'engraissement du cheptel ainsi que des stimulants d'appétit pour la prise de poids de l'être humain), introduits en contrebande en Algérie des pays subsahariens, et dont la date de péremption a été dépassée.

Ces produits médicamenteux dangereux pour la santé, n'ont été soumis à aucune AMM (Autorisation de mise sur le marché), à aucun contrôle de qualité, ni à des contrôles des conditions de transport et de stockage, a-t-on expliqué, précisant q'ils ont été largués par des émigrés clandestins pour retarder la poursuite des policiers avant de prendre la fuite.

Une enquête a été ouverte pour retrouver ces individus impliqués dans une affaire de trafic de médicaments non autorisés et d'entrée illégale sur le territoire nationale, a-t-on signalé .

Media

Ghardaïa : 3.440 comprimés de psychotropes saisis à Metlili
  Publié le : samedi, 31 octobre 2020 19:05     Catégorie : Société     Lu : 78 foi (s)   Partagez