Le travail se poursuit pour promouvoir la prise en charge des catégories sociales défavorisée

Publié le : mercredi, 07 octobre 2020 19:47   Lu : 1 fois
Le travail se poursuit pour promouvoir la prise en charge des catégories sociales défavorisée

SOUK AHRAS- La ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, Kaoutar Krikou a affirmé mercredi à Souk Ahras que "son département poursuit le travail avec les acteurs et partenaires pour promouvoir la prise en charge des catégories sociales précaires notamment la femme".

Dans son allocution prononcée à la salle des conférences Miloud Tahri en présence de représentants de la société civile et des autorités locales, la ministre a indiqué que "la promotion de la créativité de la femme selon des critères internationaux permettra de faire connaître ses compétences économiques à dimension internationale", affirmant que c’est la finalité visée par la conférence à dimension internationale qui sera organisée le 15 octobre courant à Alger à l’occasion de la journée mondiale de la femme rurale en coordination avec le PNUD.

La conférence, a relevé la ministre, "s’inscrit dans le cadre des mesures d’encouragement des initiatives économiques en application des recommandations du président de la République Abdelmadjid Tebboune dans le Plan de relance économique et sociale ayant donné lieu dernièrement au lancement du Fonds spécial de financement des startups comme premier pas d’encouragement de la créativité chez les jeunes".

Elle a exprimé à l’occasion sa grande confiance quant à la volonté et la créativité des jeunes algériens et de la femme algérienne pour "opérer le changement qui soutient l’édification de l'Algérie nouvelle".

"La préservation des acquis sociaux et leur consolidation par le soutien à la prise en charge des catégories précaires ainsi que la promotion des droits de la femme par l’encouragement de son activité et ses initiatives notamment en zones rurales sont contenues dans les 54 engagements pris par le président de la République dans son riche programme électoral", a encore ajouté Mme Krikou.

"La femme algérienne se dresse aujourd’hui au côté de l’homme pour construire la nouvelle Algérie", a relevé la ministre estimant que "la consolidation de la place de la femme sur les plans politique et économique est désormais encadrée par les articles 59 et 68 du projet d’amendement de la Constitution".

Ainsi, a-t-elle ajouté, l’article 59 stipule que "l’Etat œuvre à la promotion des droits politiques de la femme par l’élargissement des chances de sa représentativité dans les assemblées élues outre le principe d’équité sur le marché de l’emploi et l’encouragement de l’accès des femmes aux postes de responsabilités dans les instances et administrations publiques".

Auparavant, la ministre a visité une exposition des activités (tapisserie, dessin sur métaux, bijouterie) créées dans le cadre du dispositif de l’Agence nationale de gestion du microcrédit (Angem).

Elle a également visité deux exploitations d’élevage de bovins et d’ovins gérées par des femmes rurales de Tifech et Rakouba ayant bénéficié de crédits Angem.

 

Le travail se poursuit pour promouvoir la prise en charge des catégories sociales défavorisée
  Publié le : mercredi, 07 octobre 2020 19:47     Catégorie : Société     Lu : 1 foi (s)   Partagez