Personnes âgées: l’engagement de l’Etat renforcé dans le cadre de la révision de la constitution

Publié le : jeudi, 01 octobre 2020 17:37   Lu : 266 fois
Personnes âgées: l’engagement de l’Etat renforcé dans le cadre de la révision de la constitution

ORAN - La ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou, a souligné, jeudi à Oran, que l’engagement de l’Etat à prendre en charge les personnes âgées et leur intégration dans la vie sociale sera renforcé dans le cadre de la révision de la Constitution proposée au référendum le 1er novembre prochain.

Mme Krikou, qui était accompagnée par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a indiqué à l’ouverture de la journée d’étude sur "la prise en charge médicale et sociale des personnes âgées", à l’occasion de la journée mondiale de cette frange célébrée le 1er octobre de chaque année, que l’engagement de l’Etat à prendre en charge des personnes âgées, leur aide et leur intégration dans la vie sociale représente un devoir moral et humain hérité et sera érigé en principe constitutionnel dans le cadre de la révision de la Constitution proposée au référendum".

"La préservation des acquis sociaux et leur renforcement, notamment à travers le soutien de la prise en charge des franges sociales précaires est en concrétisation suivant des plans séctoriels reposant sur le principe de la solidarité gouvernementale", a-t-elle déclaré, affirmant la volonté de l’Etat de garantir une prise en charge idéale à ces franges de la société à différents nouveaux.

La ministre a salué les efforts consentis par les cadres du secteur, à l’instar de ceux chargés des centres de prise en charge des personnes âgées dans la protection de cette frange, notamment à travers les mesures de prévention contre la propagation de la pandémie du Coronavirus.

Un documentaire a été projeté à l’occasion, abordant la prise en charge médicale et sociale des personnes âgées au niveau des centres relevant du ministère de la Solidarité nationale, à l’ère de la pandémie du Covid-19. En outre, des médecins et des infirmiers travaillant dans ces centres ont été honorés.


Lire aussi: L'engagement de l'Etat à garantir aux personnes âgées aide et protection salué


A partir de la maison des personnes âgées de la commune d’Oran, Mme Krikou et M. Abderrahmane Benbouzid ont procédé au lancement d’une caravane médicale de solidaire au profit des personnes âgées vivant seules.

L’objectif de cette caravane ciblant 85 personnes âgées au niveau de différentes zones de la wilaya, est de prendre en charge cette frange de la société et lui offrir des prestations médicales et sociales à domicile, ainsi que des consultations médicales, en plus de la distribution d’appareils de prise de tension et de glucomètres. Des colis alimentaires, de la literie et des couvertures seront aussi distribués à ces personnes du troisième âge, ainsi que des actions de sensibilisation des citoyens sur la nécessité de déclarer les personnes âgées en situation difficile et les personnes sans abris, à travers des applications électroniques disponibles au niveau du site du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme.

D’autre part, Mme Krikou a insisté sur la nécessité d’entreprendre des campagnes de sensibilisation sur le cancer du sein à destination des femmes des zones d’ombre, notamment à travers les cellules de proximité, dans le cadre du "mois rose".

Par ailleurs, une exposition a été organisée au profit des jeunes porteurs de projets financés dans le cadre du micro-crédit, de même qu’une cérémonie de remise de cadeaux aux personnes âgées de cet établissement.

A la clinique spécialisée en orthopédie et rééducation fonctionnelle des victimes des accidents de travail à haï "Bouâmama", la ministre a appelé à renforcer la coordination entre les secteurs de la santé, du travail et de la solidarité nationale pour la prise en charge des handicapés et leur réinsertion dans la vie sociale et économique, tout en exprimant son souhait que cette clinique spécialisé participe à la prise en charge des handicapés et leur insertion.

Personnes âgées: l’engagement de l’Etat renforcé dans le cadre de la révision de la constitution
  Publié le : jeudi, 01 octobre 2020 17:37     Catégorie : Société     Lu : 266 foi (s)   Partagez