La constitutionnalisation du rôle de la société civile, un appui solide au mouvement associatif

Publié le : lundi, 21 septembre 2020 19:34
La constitutionnalisation du rôle de la société civile, un appui solide au mouvement associatif

MOSTAGANEM - Le Conseiller auprès du Président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l'étranger, Nazih Berramdane, a affirmé lundi à Mostaganem que "la constitutionnalisation du rôle de la société civile et de la démocratie participative appuiera fortement le mouvement associatif dans la gestion des affaires publiques lors de l'élaboration de nouvelles lois".

M.Berramadane a souligné, lors d'une rencontre consultative ayant réuni différents acteurs de la société civile locale, que l'approbation du peuple algérien, qui est maître de la décision, de la nouvelle Constitution lors du référendum du 1er novembre prochain, "permettra de réviser l'ensemble des lois afin mettre en place de nouveaux mécanismes offrant à la société civile et au mouvement associatif le droit de participation effective, réelle et consultative".

"La création d'un conseil chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l'étranger, la prise de mesures par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire pour faciliter la création d'associations, ainsi que la constitutionnalisation du rôle de la société civile, à travers les articles 10, 16, 53, 60, 205 et 213 du projet de révision de la Constitution, prouvent que la démocratie participative n'est plus un slogan et n'est pas une nécessité temporaire dictée par les conditions de cette phase, mais une conviction que la société civile est le premier allié de l'Etat", a-t-il affirmé.

Et de poursuivre : "Cette conviction sera concrétisée à travers une stratégie nationale, à même de promouvoir et d'accompagner la société civile, qui a fait montre d'une volonté solide durant la crise du coronavirus, et former le mouvement associatif pour jouer son rôle de manière professionnelle, passant d'un travail classique et occasionnel à un travail réel et institutionnel, et rétablissant la confiance entre elle et les citoyens ainsi qu'entre les citoyens et les institutions de l'Etat".


Lire aussi: La société civile devenue un "partenaire essentiel et permanent" dans le développement local


"Dans le cadre de cette stratégie, une plateforme numérique comportant une carte interactive de toutes les associations activant au niveau national sera créée, avec la possibilité d'y accéder et de communiquer les messages et les activités, à travers des photos et des vidéos pour mettre exergue le travail de terrain au niveau des quartiers et des communes, et mettre en place, également, une passerelle virtuelle pour se connaître, coopérer et échanger les expériences entre la société civile à l'intérieur du pays et le mouvement associatif de la communauté algérienne établie à l'étranger", a ajouté M. Berramdane.

Quant aux interventions des participants à la rencontre, elles se sont principalement axées sur la nécessité de restaurer la confiance entre la société civile et l'administration locale, de réviser la loi sur les associations, ainsi que l'octroie de différentes aides (financières et autres) aux associations.

La constitutionnalisation du rôle de la société civile, un appui solide au mouvement associatif
  Publié le : lundi, 21 septembre 2020 19:34     Catégorie : Société     Lu : 217 foi (s)   Partagez