El Oued: la Doubara, un plat populaire très prisé en période estivale

Publié le : mardi, 04 août 2020 12:50   Lu : 277 fois
El Oued: la Doubara, un plat populaire très prisé en période estivale

EL-OUED- Un plat populaire traditionnel très prisé par les familles de la région du Souf, à savoir la Doubara, s’installe en force dans leurs habitudes culinaires en période estivale ou le mercure dépasse souvent les 45  Celsius à l’ombre.

Ce plat constitue le met principal garnissant au déjeuner la table des familles de la région d’El-Oued, et servi refroidi pour atténuer la température élevée du corps du fait des fortes chaleurs de l’été, en milieu de journée.

Très répandu dans la région depuis le début siècle dernier, la Doubara aide à surmonter les sensations de faim et de soif, durant les longues heures de la journée d’été, grâce à ses composants aidant le corps à résister à la chaleur et constitués principalement de pois chiche et de fèves, relevés par une dizaines de composants (tomate fraiche et concentrée, huile d’olive, poivron, sel, ail, harissa, olives et épices).

En été, la plupart des familles soufies préfèrent préparer ce plat traditionnel à la maison, plutôt que de l’acquérir auprès de commerces spécialisés, conditionnées dans des sachets en plastiques ou des ustensiles, par crainte de son avarie du fait des fortes chaleurs.


Lire aussi: Ramadhan à El-Oued: "Doubara", l’indétrônable plat traditionnel


Néanmoins, certains, notamment parmi la gent masculine, aiment bien consommer ce plat populaire, dans un cadre traditionnel typique, dans les commerces spécialisés au cœur du souk de la ville d’El-Oued, ou il est proposé dès les premières heures de la journée jusqu’à 13 heures.

 

Préparation maison pour certains, cadre traditionnel pour d’autres

 

Badredine.B, jeune cadre dans une entreprise pétrolière opérant au Sud, est de ceux qui aiment apprécier ce plat dans les commerces spécialisés au marché central d’El-Oued, au regard du cadre traditionnel de ces commerces et du rituel entourant le service de la Doubara.

Tout en reconnaissant ce plat comme sain et nutritif, Messaouda.B, une enseignante du secondaire rencontrée alors qu’elle faisait ses achats d’ingrédients destinés à la préparation de la Doubara, est de celles qui optent, par contre, pour la préparation à la maison de ce plat prisé qui, dit elle, nécessite des dosages spécifiques en fonction des goûts et exigences des membres de sa famille.

Djemila.A, mère de famille rencontrée à quelques mètres de commerces de vente de Doubara, toujours au marché central d’El-Oued, ne se prive pas, quant à elle, d’acquérir ce plat populaire dans les commerces spécialisés, tout en veillant cependant à l’emporter rapidement à la maison, avec plusieurs de ses ingrédients séparés qu’elle mélangera ensuite elle même.

Concernant la vente de Doubara, Mohamed.S, propriétaire du plus ancien local spécialisé dans ce plat populaire au marché central d’El-Oued, les gens qui fréquentent ces commerces en été sont, contrairement aux autres saisons, en majorité de ceux qui consomment leur plat sur place, et à un degré moindre de ceux qui l’emportent chez eux.

La Doubara reste, pour ainsi dire, le plat populaire traditionnel préféré de nombreuses familles de la région, abstraction de leur pouvoir d’achat, que les "Doubardjia" (vendeurs de Doubara) proposent à un prix variant entre 100 et 150 DA.

El Oued: la Doubara, un plat populaire très prisé en période estivale
  Publié le : mardi, 04 août 2020 12:50     Catégorie : Société     Lu : 277 foi (s)   Partagez