M’sila: placement sous mandat dépôt de deux jeunes pour agression sur le personnel d'un EPH

Publié le : jeudi, 16 juillet 2020 11:44   Lu : 2 fois
M’sila: placement sous mandat dépôt de deux jeunes pour agression sur le personnel d'un EPH

M’SILA- Le juge d’instruction près le tribunal d’Ain El Melh (150km au Sud- ouest de M’Sila) a ordonné mercredi, le placement  sous mandat de dépôt de deux ( 2)  jeunes pour agression ciblant des employés de l’établissement hospitalier public (EHP) de cette région, dans 2 incidents distincts, selon un communiqué du procureur de la République près du tribunal d’Ain El Melh.

Selon le communiqué dont une copie a été remise à l’APS, les faits de la première agression remontent au 12 juillet courant quand un jeune en état d’ivresse est entré à l’hôpital Ain El Melh et tenté d’accéder au bureau d’un des médecins.

Un employé parmi le personnel de l’établissent s’est rapproché du jeune et s’est enquis de sa  préoccupation lorsque celui-ci insulte l’employé et lui assène des coups à l’arme blanche lui causant de graves blessures à la main.La victime, selon le même document est toujours hospitalisée.

Le prévenu a été présenté mercredi devant le procureur de la République près du tribunal d’Ain El Melh qu’il a transféré vers le juge d’instruction et ce dernier a ordonné son placement  sous mandat de dépôt pour ‘’tentative d’homicide volontaire, et agression d’un fonctionnaire en exercice’’.


Lire aussi: Vers plus de fermeté envers les auteurs d'agressions contre le personnel médical


La deuxième affaire implique une personne étrangère à l’hôpital Ain El Melh qui voulait y accéder sans motif, souligne-t-on détaillant que devant le refus des agents de sécurité de le laisser entrer, une altercation verbale  s’est éclatée entre ces agents de sécurité  et l’agresseur qui avait brisé les vitres de la porte de l’EPH et crever des pneus des voitures stationnées dans le parking.

Arrêté, l’individu a été présenté devant le procureur de la République près du tribunal d’Ain El Melh qui a entamé la poursuite pénale conformément aux dispositions de la comparution immédiate pour ‘’destruction volontaire des biens d’autrui, insulte de fonctionnaires en exercice, et port d’arme blanche’’.Le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt et l’affaire a été reportée pour le 22 juillet courant, selon le communiqué. 

M’sila: placement sous mandat dépôt de deux jeunes pour agression sur le personnel d'un EPH
  Publié le : jeudi, 16 juillet 2020 11:44     Catégorie : Société     Lu : 2 foi (s)   Partagez