Le ministère de la Solidarité lance un service électronique de prise en charge de la femme après le déconfinement

Publié le : jeudi, 11 juin 2020 20:08   Lu : 351 fois

ALGER - La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, Kaoutar Krikou a fait état, jeudi à Alger, du lancement d'une application électronique pour la prise en charge des préoccupations socio-psychologiques de la Femme et de la famille, après la levée du confinement sanitaire.

Supervisant une réunion consultative sur le renforcement des mécanismes de prise en charge des préoccupations de la famille, après la levée du confinement sanitaire, Mme Krikou a précisé que cette application électronique permettrait de répondre aux préoccupations de la femme et de la famille en général durant la période post-confinement, grâce à des cellules d'écoute réparties sur l'ensemble du territoire national.

A ce titre, la ministre a indiqué avoir chargé le Conseil national de la famille et de la femme de suivre la situation des familles durant la période de propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus et du confinement sanitaire, relevant que les propositions soumises à ses services portaient principalement sur "la focalisation sur le volet sensibilisation afin de prévenir cette pandémie et d'accompagner les membres de la famille en vue de surmonter la conjoncture exceptionnelle résultant du confinement, notamment les femmes au foyer".

Après avoir rappelé les mesures prises par l'Etat à l'effet de préserver la sécurité des citoyens, Mme Krikou a fait savoir que les directions de l'action sociale et de la solidarité (DASS) à travers le territoire national disposaient "d'espaces d'écoute garantissant la prise en charge psychologique, l'accompagnement et la réinsertion familiale et sociale de ces catégories, et ce en coordination avec les partenaires locaux des bureaux de médiation et de conciliation familiales afin de prévenir la désintégration de la cellule familiale".

Pour sa part, la présidente du Conseil national de la famille et de la femme, Sabah Ayachi a souligné la nécessité de "relever le défi de la période post-Coronavirus, en cristallisant une nouvelle stratégie fondée sur la promotion continue des pratiques positives", appelant au renforcement des mesures préventives et des liens de solidarité familiale et sociale.

Le ministère de la Solidarité lance un service électronique de prise en charge de la femme après le déconfinement
  Publié le : jeudi, 11 juin 2020 20:08     Catégorie : Société     Lu : 351 foi (s)   Partagez