Journée du Vivre-ensemble en paix: une opportunité pour consacrer les valeurs universelles de solidarité contre l’épidémie de Covid-19

Publié le : samedi, 16 mai 2020 17:41   Lu : 33 fois

ALGER - La Fondation méditerranéenne du développement durable "Djanatu-al-Arif », a appelé, samedi, à faire de la célébration de la Journée internationale du « Vivre-ensemble en paix», célébrée le 16 mai de chaque année, par ces temps de propagation de l’épidémie de Covid-19, une opportunité pour consacrer « les valeurs universelles de solidarité ».

La fondation a indiqué dans son communiqué que la résolution onusienne relative à la proclamation de la Journée internationale du vivre-ensemble en paix (JIVEP), présentée par l’Algérie et adoptée par 193 Etats membres de l’Organisation des nations unies (ONU), se veut « une expression authentique d’une volonté inébranlable encline à la paix et à la quiétude et un désir du vivre-ensemble en paix, dans la diversité et la différence ».

La Fondation "Djanatu-al-Arif » a appelé à faire de cette journée, « une opportunité de raviver les volontés, et unifier les efforts, en vue de traduire cette volonté, en action conjointe et solidaire, afin que les valeurs universelles de partage, de solidarité, d’équité et de justice, soient une réalité au profit de l’Humanité tout entière, sans distinction de culture, religion, race ou de statut social », lit-t-on dans le communiqué.

La fondation, précise, toutefois, qu’elle « célébrera cette journée, pour la troisième année consécutive, de manière différente des précédentes éditions, en ce sens que la pandémie de Coronavirus l’a poussée à concevoir des festivités de célébration, en trouvant des façons s’accommodant des mesures préventives actuelles de santé publique ».

Précisant que la célébration cette année sera « exceptionnelle à tout égard et qu’elle intervint en plein mois sacré de Ramadhan », la Fondation forme le vœu d’ « unifier les efforts des personnes animées de bonne volonté, de par le monde et qui sont convaincues plus que jamais, de l’impératif de composer avec la valeur du vivre-ensemble en paix, tout en l’acceptant, au vue de la seule destinée du genre humain ».

La Fondation espère également que cette initiative « bénéficie de davantage de soutien et d’appui et de travail en synergie en vue de permettre à la génération montante de bâtir un avenir, de concert avec l’autre et non en opposition à l’autre ».

Les circonstances induites par cette pandémie, appellent à réfléchir ensemble à ce qui est fondamental et essentiel dans la vie de l’homme et à un projet plus humain et durable au profit des générations futures ».

Mettant en exergue la nécessité de « conjuguer les efforts de tout un chacun, plus particulièrement ceux des scientifiques, à travers le travail en commun en vue de la recherche d’un vaccin à ce virus, la Fondation espère que ses résultats « ne soient pas accessibles aux riches et l’apanage d'une quelconque partie au détriment d’autres ».

Journée du Vivre-ensemble en paix: une opportunité pour consacrer les valeurs universelles de solidarité contre l’épidémie de Covid-19
  Publié le : samedi, 16 mai 2020 17:41     Catégorie : Société     Lu : 33 foi (s)   Partagez