La suspension de la Omra, une mesure provisoire, et parler du Hadj est prématuré

Publié le : lundi, 09 mars 2020 17:03   Lu : 4 fois
La suspension de la Omra, une mesure provisoire, et parler du Hadj est prématuré

CHLEF- Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, a affirmé, lundi à Chlef, que la suspension de la Omra est "une mesure préventive et provisoire et que parler du Hadj est encore prématuré".

"La suspension des voyages de la Omra est une mesure préventive, dans l’attente de la maîtrise de la propagation du corona virus", a déclaré le ministre dans un point de presse, animé en marge de l’ouverture de la conférence nationale des cadres du ministère des Affaires religieuse et des Wakfs, à l’hôtel Mirador.

Soulignant, que "tous les pays du monde, dont l’Algérie et les autorités saoudiennes, œuvrent en vue d’arrêter la propagation de ce virus ".

Les "voyages de la Omra reprendront après maîtrise de cette situation épidémique ", a-t-il ajouté.

"Aborder la saison du Hadj est actuellement prématuré ", a, par ailleurs, estimé M.Belmehdi, soulignant l’impossibilité pour une seule partie de se "fixer une position".

"Nous traitons avec l’organisation mondiale de la santé et de nombreux états, et cette suspension ne concerne pas seulement la Omra, mais de nombreux vols vers des pays, où le virus s’est propagé", a-t-il expliqué.

Poursuivant sur sa lancée, il a affirmé que cette mesure "vise la protection des ressortissants et voyageurs algériens, jusqu’à la découverte d’un vaccin et la bonne maitrise de la situation épidémiologique, comme ce fut le cas dans la passé avec d’autres maladies graves", a-t-il observé.


Lire aussi: Annulation des vols vers les Lieux-Saints par les autorités saoudiennes: une décision qui mérite d'être saluée


A une question sur la possibilité de propagation du virus corona lors des rassemblements de la prière du vendredi, Belmehdi a écarté cette éventualité au regard, a-t-il dit, des "mesures d’hygiène prises au niveau des mosquées", et de la "sensibilisation des imams aux méthodes de prévention de ce virus".

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs a procédé dans la matinée à l’ouverture de la conférence nationale des cadres de son ministère, avec la participation d’imams et directeurs exécutifs de l’ensemble des wilayas du pays.

Il s’est, par la suite, rendu dans la commune de Taouegrit (68 km à l’ouest de la wilaya), pour une visite de la Zaouia Chaâbnia, puis du village Ouled El Hadj Kherroubi, ou il a distribué des aides, au titre de la caravane de solidarité "hivers chaud".

La suspension de la Omra, une mesure provisoire, et parler du Hadj est prématuré
  Publié le : lundi, 09 mars 2020 17:03     Catégorie : Société     Lu : 4 foi (s)   Partagez