Solidarité : une feuille de route pour les catégories vulnérables

Publié le : lundi, 27 janvier 2020 19:02   Lu : 14 fois
Solidarité : une feuille de route pour les catégories vulnérables

ALGER- La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou, a fait état, lundi à Alger de l'élaboration en cours d'une feuille de route pour la prise en charge des préoccupations réelles des catégories sociales vulnérables en tenant compte "des spécificités de chaque région".

En application des orientations du Président de la République, le secteur de la solidarité, conscient de l'importance du dialogue entre l'administration et le citoyen et entre le responsable et ses cadres, s'attèle à l'élaboration d'une feuille de route traduisant les préoccupations et les problèmes réels des catégories sociales vulnérables en tenant compte des spécificités de chaque région", a déclaré Mme Krikou lors d'une rencontre régionale des directeurs de l'Action sociale de l'ouest du pays.

A ce propos, elle a indique que l'objectif de son secteur était un projet national stratégique visant à insuffler une nouvelle dynamique au concept de solidarité, fondé sur la politique sociale de l'Etat et l'assistance aux catégories vulnérables à travers un accompagnement tendant à son intégration dans le processus de développement social, pas uniquement à travers l'aide financière et matérielle mais également par le biais de la formation et  l'accompagnement afin d'atteindre l'efficacité.

La ministre a évoqué, également, des mécanismes d'application du développement social sectoriel, en coordination avec tous les secteurs ministériels dans le cadre de la solidarité gouvernementale.

Concernant "la nouvelle approche" du principe de Solidarité nationale, la ministre a insisté sur le maintien de "la politique sociale de l'Etat", annonçant plusieurs rencontres avec le partenaire social, des associations et des secteurs ministériels pour la conclusion de partenariats à même de permettre au secteur de la Solidarité d'aller de l'avant.

Elle a fait état, à ce propos, de la création d'une Commission nationale de dialogue et de concertation au niveau du ministère regroupant les représentants des partenaires sociaux parmi les syndicats et les associations, affirmant que le dialogue "est le meilleur moyen de promouvoir le secteur".

Elle a ajouté que le secteur s'attellera en priorité à "promouvoir les actions de solidarité associant l'ensemble des acteurs", tout en veillant à "ancrer cette idée par la sensibilisation sur le terrain avec la participation de la société civile, des médias et de tous les acteurs publics et privés en accord avec les dispositions de la loi".

Parmi les objectifs du secteur, la ministre a également cité "la prise en charge de la famille, le renforcement de la cohésion sociale par la consolidation des mécanismes de médiation familiale, notamment par la réintégration des personnes âgées dans leur milieu familial, la promotion effective de la femme dans les différents domaines de développement, ainsi que l'autonomisation politique pour une véritable représentativité parlementaire".

Mme Krikou a, à cette occasion, appelé tous les acteurs à adhérer à cette nouvelle dynamique et à conjuguer leurs efforts pour atteindre les objectifs politiques qui sous-tendent la nouvelle République.

Selon elle, cette rencontre vise à présenter le bilan des activités et des réalisations dans le secteur afin de remédier aux lacunes rencontrées et de concrétiser la justice sociale et l'égalité des chances.

"Chaque région ayant ses spécificités géographiques et ses propres besoins socio-économiques", d'autres réunions régionales suivront pour couvrir l'ensemble du territoire national, a ajouté la ministre.

 

Solidarité : une feuille de route pour les catégories vulnérables
  Publié le : lundi, 27 janvier 2020 19:02     Catégorie : Société     Lu : 14 foi (s)   Partagez