Lutte contre la criminalité frontalière: plus de 21.000 affaires traitées en 2019

Publié le : mercredi, 22 janvier 2020 19:28   Lu : 1 fois
Lutte contre la criminalité frontalière: plus de 21.000 affaires traitées en 2019

ALGER- Les services externes de la Police aux frontières (PAF) ont traité durant l'année écoulée 21303 affaires impliquant 21956 individus, contre 12551 en 2018, soit une hausse de 69,7%, a indiqué, mercredi à Alger, le contrôleur de la PAF Mohamed Noui Sifi.

S'exprimant lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan 2019 des activités de la PAF,  le contrôleur de la PAF a fait savoir que "4867 individus ont été présentés aux services de sécurité spécialisés pour implication dans des affaires liées essentiellement au faux et usage de faux, vol, trafic de stupéfiants, de véhicules, d'armes et de munitions, de contrebande, de résidence et émigration illégale, d'infiltration des frontières.

Rappelant que la PAF est déployée au niveau de 36 aéroports, 11 ports et 26 centres frontaliers terrestres en vue du contrôle des points de passage frontaliers officiels dans le cadre de la protection des individus et de leurs biens conformément aux lois de la République Algérienne et aux Lois internationales, il a indiqué que le nombre des voyageurs contrôlés, durant l'année écoulée, s'est élevé à 16.755.660 en baisse de 1,20% par rapport à 2018.

En matière du mouvement frontalier aérien, les services de la PAF ont traité 71690 vols de différentes compagnies aériennes, contre 73523 vols en 2018, soit une différence de 1833 vols représentant une baisse de  2,55%.

S'agissant du mouvement frontalier des navires, 9.295 dessertes ont été prises en charge en 2019 contre 9.408 en 2018, soit un recul de 1,20%, a-t-il encore ajouté soulignant les procédures prises pour la facilitation du déplacement des voyageurs à travers les ports, renforcées récemment par des moyens modernes pour le contrôle à bord des documents des passagers, notamment durant la saison estivale.

Par ailleurs, 2.426.335 véhicules ont été contrôlés l'année passée au niveau des frontières terrestres, soit une hausse de 2,49% par rapport à l'année  2018.

A ce propos, il a mise en avant le rôle et les missions de la Direction de la Police aux Frontières (PAF) en matière de renforcement de la sécurité face à la criminalité sous toutes ses formes, dont le trafic de drogues, le transfert illicite des capitaux de et vers l'étranger, le trafic d'armes et la migration clandestine.

Il s'agit également de faciliter aux voyageurs les procédures administratives et le contrôle des documents de voyage par des technologies modernes, a-t-il poursuivi, rappelant l'existence de huit (08) services régionaux de contrôle des frontières.

En outre, le contrôleur de la PAF a annoncé la création prochaine d'un nouveau service chargé de la lutte contre les différents réseaux de migration clandestine, en vue d'intensifier la sécurité à travers les zones frontalières et au niveau des ports.

Lutte contre la criminalité frontalière: plus de 21.000 affaires traitées en 2019
  Publié le : mercredi, 22 janvier 2020 19:28     Catégorie : Société     Lu : 1 foi (s)   Partagez