Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |12/03/2017

USD 61$ in 108.56 in 115.18
EUR 1€ in 115.07 in 122.13
JPY 100¥ in 94.02 in 99.79
GBP in 132.00 in 140.09

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

27/03/2017 13:40

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Vous êtes ici : ACCUEIL»SANTE-SCIENCE-TECH»Le projet de la nouvelle loi sur la santé est moderne et consensuel
samedi, 01 octobre 2016 16:28

Le projet de la nouvelle loi sur la santé est moderne et consensuel

| | |

ORAN - Le projet de la nouvelle loi sur la santé, qui sera examiné mardi prochain lors de la réunion du Conseil des ministres, est "moderne et consensuel", a affirmé samedi à Oran le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf.

Dans une déclaration à l'APS, M. Boudiaf a souligné que cette loi, qui sera examinée au prochain conseil ministériel, porte sur la modernisation de la gestion et des prestations, soulignant qu’elle est "le fruit d’une large consultation et un consensus de tous les professionnels de la santé".

"Ce projet devra rattraper les omissions dans les anciennes lois sur la santé et veille à être en adéquation avec les mutations auxquelles fait face la société", a soutenu le ministre, ajoutant que le projet prévoit beaucoup de nouveautés visant la modernisation du secteur dans le sens de satisfaire les besoins de la population sur les plans quantitatif et qualitatif.

Dans le même registre, M. Boudiaf a parlé de huit (08) nouveaux chapitres dans cette nouvelle loi, -laquelle comprend 474 articles qui ne figuraient pas dans les lois précédentes-, qui sont consacrés à l’investissement privé dans le domaine de la santé et à l’éthique.

En outre, le ministre a assuré que le plan national de lutte contre le cancer, initié par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a permis de réaliser plusieurs acquis au profit des malades, notamment la multiplication des unités et des centres spécialisés à travers les différentes régions du territoire national.

Ce plan a permis d’engager d’importants moyens financiers pour parvenir à ces objectifs, a ajouté M. Boudiaf qui a inauguré, à l’occasion, une unité annexe au niveau de l’établissement hospitalier universitaire d’Oran (EHU) "1er novembre", dédié à la prise en charge complémentaire des cancéreux, nécessitant des soins particuliers et pluridisciplinaires en plus de la chimiothérapie, afin d’éviter des complications d’autres maladies.

Cette unité est la première du genre en Algérie, a fait savoir le ministre, soulignant que "le succès de cette expérience nous mènera à la généraliser".

Au niveau du même établissement hospitalier, M. Boudiaf a visité plusieurs services telles que l'unité des urgences, de réanimation pédiatrique et de chirurgie cardiaque des nouveaux nés, ainsi que le projet de la réalisation du site d’atterrissage des hélicoptères, entre autres.

A l’hôpital d’Arzew, le ministre a inauguré le service de médecine oncologique et a donné, au niveau du même site, le coup d’envoi de l’équipe médicale mobile chargée de l’hospitalisation à domicile.

M. Boudiaf a inspecté également le chantier de l’hôpital de 240 lits à Gdyel, où il a suivi une présentation, sur le même projet, dans la commune de Sidi Chahmi.

Le ministre, qui effectue une visite de deux jours dans la wilaya d’Oran, inspectera dimanche plusieurs structures relevant de son secteur et présidera une séance de travail, en présence des cadres du secteur de la santé.

Lu: 298 fois
banner-aps