Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |12/03/2017

USD 61$ in 108.56 in 115.18
EUR 1€ in 115.07 in 122.13
JPY 100¥ in 94.02 in 99.79
GBP in 132.00 in 140.09

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

24/03/2017 07:06

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Vous êtes ici : ACCUEIL»SANTE-SCIENCE-TECH»Rentrée universitaire: près de 1,5 million d'étudiants rejoindront dimanche leurs établissements
samedi, 05 septembre 2015 15:40

Rentrée universitaire: près de 1,5 million d'étudiants rejoindront dimanche leurs établissements

ALGER - Près d'un million cinq cent mille étudiants rejoindront dimanche les établissements de l'enseignement supérieur à travers le territoire national, à l'occasion de la rentrée universitaire 2015-2016, soit une hausse de 200.000 par rapport à l'année précédente.

Une population estudiantine répartie à travers 49 universités dont celles de la formation continue, 10 centres universitaires, 20 écoles nationales supérieures et 7 écoles normales supérieures, soit 98 établissements répartis à travers l'ensemble des wilayas du pays.

Ce réseau sera renforcé cette année grâce à la réception de plus de 75.000 nouvelles places pédagogiques.

La nouvelle rentrée universitaire enregistrera notamment la réception de 50.000 nouveaux lits, ce qui portera la capacité globale à près de 680.000 lits répartis à travers 394 résidences universitaires.

En outre, 4.600 nouveaux enseignants universitaires seront recrutés pour la nouvelle année et viendront, ainsi, renforcer l'encadrement pédagogique qui totalise actuellement 52.500 enseignants universitaires, dont près de 5.500 professeurs et plus de 11.500 maîtres de conférence.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait insisté lors du conseil des ministres, tenu en mai dernier, sur la nécessité pour le gouvernement d'accompagner la densification du réseau universitaire par la disponibilité d'un encadrement pédagogique du niveau requis partout à travers le territoire national.

Au titre de l'exercice 2015, 17.000 postes budgétaires ont été consacrés pour l'encadrement administratif et technique, avait affirmé fin juillet le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar.

Une série de rencontres entre le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l'ensemble des partenaires sociaux (enseignants, travailleurs et étudiants), est prévue en septembre pour une large consultation et adoption d'un programme de travail pour la nouvelle année universitaire.

Une série de mesures seront prises afin de créer un climat apaisé au sein de l'université et d'évacuer un certain nombre de problèmes pour se concentrer uniquement sur l'aspect pédagogique, avait également annoncé Hadjar dès son installation à la tête du ministère.

Parmi les nouvelles mesures qui seront adoptées à partir de la prochaine rentrée universitaire, la prolongation des horaires pédagogiques jusqu'à 18H30 et au-delà si nécessaire.

Dans les prochains jours, le ministre compte recevoir des représentants des organisations estudiantines, des syndicats d'enseignants, des professeurs et des acteurs du monde économique et industriel avant d'annoncer les mesures arrêtées qui seront à la portée des étudiants et appliquées dès la rentrée de 2015.

Deux conseils, l'un composé de représentants du ministère et des représentants des syndicats des enseignants et des travailleurs et l'autre avec les représentants des organisations estudiantines seront installés à la fin de ces consultations.

M. Hadjar reconnaît aux étudiants le droit à une consultation sur l'application des programmes d'enseignement et une plus grande représentativité dans les conseils d'administration (CA) des universités, déplorant que seulement deux étudiants assistent au CA de l'université Alger 2 (Bouzaréah) qui en compte 25.000.

Une évaluation du système LMD (licence-master-doctorat), onze ans après son application dans les universités algériennes, sera faite cette année pour mettre en valeur ses points forts et tenter de corriger les dysfonctionnements qu'il a générés.

"Le système LMD n'est ni bon ni mauvais en soi. C'est la manière de l'appliquer, les moyens déployés et la politique d'enseignement et d'organisation suivies qui en font un bon ou un mauvais système", avait souligné le ministre, assurant que l'évaluation qui se fera avec la participation de toute la famille universitaire, ne remettra pas en cause le système.

Il a été procédé également au renforcement des offres de formation globale et l'ouverture de formations d'excellence, ainsi que l'élaboration d'un cahier de charges pour la création d'écoles supérieures nationales et le renforcement des cellules de garantie de la qualité au niveau des établissements d'enseignement supérieur.

L'étudiant bénéficiera désormais d'un accompagnement durant son cursus universitaire à la faveur de la création de la maison entrepreneuriale au niveau de chaque université.

 

La rentrée universitaire 2015-2016 par les chiffres (encadré)

 

Plus 1,5 million d'étudiants (graduation, post-graduation et formation continue) rejoindront dès dimanche les  bancs de l'université à l'échelle nationale au titre de l'année universitaire 2015-2016.

 

- Nombre total d'étudiants: 1.500.000

- Nouveaux inscrits: 363.141

- Graduation: 1.400.000 étudiants

- Post-graduation: 50.000 étudiants

- Formation continue: 50.000

-Etablissements universitaires: 104

- Université de formation continue: 49

- Centres universitaires: 10

-  Nombre global d'enseignants: 54.335

-  Maître de conférence catégorie A : 5.600

-  Maître de conférence catégorie B : 6.264

Effectifs féminins dans le corps enseignant : 37%.

Lu: 2016 fois Dernière modification le samedi, 05 septembre 2015 18:00
banner-aps