FORT-DE-FRANCE - Certains patients touchés par le virus Zika lors de l'épidémie de 2016 souffrent toujours de séquelles importantes trois ans après, révèle une étude menée en Guadeloupe et en Martinique, dans les Antilles françaises.

ALGER - La présence d'Aedes albopictus, communément appelé moustique tigre, une espèce introduite en Europe dans les années 1990 et qui ne cesse de se propager d'un pays à l'autre, a été signalée depuis son apparition en Algérie en 2010 dans quatre wilayas: Tizi-Ouzou, Oran, Alger et Jijel, indiquent les services spécialisés de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA).

WASHINGTON - Le virus du Zika, qui peut avoir des effets dévastateurs sur le développement des tissus cérébraux du fœtus, pourrait devenir une arme contre le glioblastome, un cancer agressif du cerveau, révèle une étude publiée mardi.

BRASILIA - Le moustique commun ou Culex pipiens est lui aussi capable de transmettre le virus Zika, selon une étude publiée par des chercheurs brésiliens, alors qu'on pensait jusqu'ici qu'il ne pouvait être transmis que par l'Aedes aegypti, une espèce moins connue qui est également vecteur de la dengue et du chikungunya.