Exploitation de matériaux résistants et écologiques: l’Algérie n’est qu’à ses débuts

Publié le : mardi, 12 novembre 2019 19:13   Lu : 10 fois

BOUMERDES - Des démarches "sont actuellement consenties" au double plan national et international, en vue de l’adoption de matériaux résistants et prenant en compte l’environnement, tout en étant recyclables et non polluants", a indique, mardi à l’université de Boumerdès, un expert du domaine, estimant que l’Algérie n'"en est qu’à ses débuts dans l’exploitation de ce type de matériaux".

Dans son intervention au 4ème Colloque international sur les matériaux et le développement durable (CIMDD2019), ouvert, mardi, à l’université de Boumerdès, DR Khaled Boukemaz de l’université de Tiaret a noté l'"utilisation depuis un certains temps, dans le génie civil, de matériaux économiques dotés de caractéristiques résistantes à tous les risques".

Il, a néanmoins, fait part de démarches "actuellement consenties au double plan national et international, en vue de l’adoption de matériaux résistants et prenant en compte l’environnement, tout en étant recyclables et non polluants", estimant que l’Algérie n'"en est qu’à ses débuts dans l’exploitation de ce type de matériaux".

Ce colloque est d’une "importance extrême pour les chercheurs et étudiants en quête de nouveaux matériaux dotés des caractéristiques précitées", a-t-il soutenu, par ailleurs.

Des chercheurs et étudiants de 46 wilayas du pays, outre des experts de France, Tunisie et Maroc, prennent part à ce colloque international, visant selon DR Abdelhakim Daoui, président de ce colloque, à "promouvoir la communication entre les industriels et les scientifiques pour un échange d’informations, d'idées et d’expériences".

L’opportunité est, également, offerte aux participants en vue de s’enquérir, a-t-il dit, de "l’évolution des procédés de recyclage et leur importance pour l’industrie des bâtiments et travaux publiques, la qualité des constructions l’environnement et la recherche, tout en assurant un cadre pour évaluer les techniques d’organisation des processus de recyclage des matériaux et les moyens préconisés pour les mettre en œuvre".

Ce colloque de trois jours est axé sur quatre thèmes. A savoir les "nanomatériaux, nanotechnologies et matériaux intelligents émergents", les "matériaux cimentaires et propriétés des matériaux", les "énergies renouvelables, développement durable, recyclage et environnement" et enfin "les procédés et transformation des matériaux".

Exploitation de matériaux résistants et écologiques: l’Algérie n’est qu’à ses débuts
  Publié le : mardi, 12 novembre 2019 19:13     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 10 foi (s)   Partagez