Miraoui: nécessité de revoir la carte sanitaire de Mostaganem

Publié le : lundi, 04 novembre 2019 11:44
Miraoui: nécessité de revoir la carte sanitaire de Mostaganem

MOSTAGANEM - Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui a insisté, dimanche à Mostaganem, sur la nécessité de revoir la carte sanitaire de la wilaya et la mise en place d’une stratégie en adéquation avec les spécificités de la région et en harmonie avec la politique nationale de santé.

Dans un point de presse en marge de sa visite dans la wilaya de Mostaganem, M. Miraoui a déclaré "nous devons œuvrer pour mettre en place une carte locale permettant de fournir de meilleures prestations sanitaires aux citoyens, de former des médecins, des paramédicaux et des gestionnaires et de couvrir l’ensemble des régions surtout à Sidi Lakhdar et Achaacha".

La moyenne d’une polyclinique pour 32.000 habitants est loin de celle nationale (une polyclinique pour 25.000 habitants), ce qui nécessite de revoir le déploiement et la répartition des établissements sanitaires (cliniques et hôpitaux), a-t-il dit, prévoyant un bond qualitatif dans la gestion après la promulgation de la nouvelle loi de la santé.

"Une carte sanitaire doit assurer un équilibre entre différentes régions et une équité entre les citoyens en terme de prestations sanitaires en prenant en considération la spécificité de chaque région et les priorités pour pouvoir s’adapter à la politique nationale de la santé", a expliqué le ministre.


Lire aussi: Envoi prochain à Mostaganem d'une commission ministérielle une expertise sur le CHU


Dans le même sens, il a ajouté que cette carte doit respecter le déploiement des ressources humaines, du matériel médical et le renouvellement permanent des équipements surtout de transfusion du sang.

Au sujet de la situation des trois établissements hospitaliers de Mesra, Bouguirat et Achaacha (60 lits chacune), Mohamed Miraoui a déclaré que tous les services doivent entrer en fonction durant le premier trimestre de l’année prochaine après la promulgation des textes juridiques et l'affectation des ressources financières et humaines pour ces trois structures.

Il n’est pas raisonnable que ces établissements équipés de meilleurs matériels médicaux ne servent pas les citoyens en raison de l’absence des ressources humaines, a ajouté le ministre, exhortant les responsables locaux à procéder à un jumelage entre hôpitaux de Mostaganem et d’autres wilayas en vue de combler le déficit.

Miraoui: nécessité de revoir la carte sanitaire de Mostaganem
  Publié le : lundi, 04 novembre 2019 11:44     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 9 foi (s)   Partagez