Le dépistage précoce du cancer du sein mis à mal par le manque de moyens

Publié le : dimanche, 27 octobre 2019 15:29   Lu : 14 fois
Le dépistage précoce du cancer du sein mis à mal par le manque de moyens

BECHAR - Le dépistage précoce du cancer du sein chez la femme est mis à mal pour l’existence d’un seul appareil de mammographie dans toute la wilaya de Bechar, au niveau de l’hôpital Tourabi Boudjemaa, estime dimanche la présidente de l’association locale El Hayat qui active dans le domaine de la prévention des cancers.

"Nous déplorons cette situation qui entrave toute action de dépistage de ce genre de cancer chez les femmes, surtout au niveau des autres collectivités de la wilaya telles que Béni-Ounif, Abadla, Kerzaz et la wilaya déléguée de Béni-Abbès", a indiqué à l’APS Zegalem Fouzia.

Ce manque d’équipement dans les hôpitaux et centres de santé met à mal le plan national anti-cancer, qui insiste sur l’organisation et le renforcement du dépistage précoce du cancer du sein chez la femme, à même de réduire la mortalité de ce type de cancer, d’assurer une meilleure survie des patientes voire une guérison totale et de réduire les coûts de prise en charge des malades, a-t-elle souligné.


Lire aussi: Cancer du sein: le dépistage précoce, le moyen de prévention le plus important


L’équipement des structures de santé en ce type d’appareils est nécessaire pour la concrétisation des recommandations du plan national anti-cancer, sachant que le cancer du sein représente 40% de l’ensemble des cancers de la femme avec 11.000 cas chaque année à travers le territoire national, selon la présidente de l’association El Hayat.

Depuis le début de l’année 2019, ont été enregistrées à travers la wilaya de Bechar, 271 patientes pour un dépistage précoce et 71 frottis ont été effectués, mais plusieurs patientes sont en attente d’un rendez-vous de plusieurs mois à cause de l’existence d’un seul appareil de mammographie dans la wilaya, a-t-elle fait savoir,

La présidente de l’association El Hayat, qui organise périodiquement des campagnes de prévention du cancer à travers les 21 communes de la wilaya, souhaite le renforcement de la coordination intersectorielle pour perfectionner davantage le processus médical de dépistage précoce du cancer du sein, et  souligne le rôle et l’apport très important du secteur de la santé dans ces campagnes médicales.

Le dépistage précoce du cancer du sein mis à mal par le manque de moyens
  Publié le : dimanche, 27 octobre 2019 15:29     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 14 foi (s)   Partagez