Sud et Hauts-Plateaux: les walis exhortés à réaliser les projets de la santé "dans les délais"

Publié le : samedi, 12 octobre 2019 19:52   Lu : 114 fois
Sud et Hauts-Plateaux: les walis exhortés à réaliser les projets de la santé "dans les délais"

ALGER - Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du Territoire, Salah Eddine Dahmoune, a exhorté, samedi à Alger, les walis du Sud et des Hauts-Plateaux à la réalisation des projets liés au secteur de la santé, dans les "délais fixés".

S’exprimant lors de la cérémonie de remise des décisions de financement des établissements de santé dans leurs wilayas respectives, le ministre de l’Intérieur a recommandé aux walis du Sud et des Hauts-Plateaux de  "veiller à la concrétisation des projets, pour lesquels le Gouvernement a décidé la levée de gel, afin qu’ils soient réceptionnés dans les délais fixés".

Outre le ministre de l’Intérieur, la cérémonie de distribution a été conjointement présidée par les ministres de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui et des Finances, Mohamed Loukal, en présence des walis et des quelques P/APC des wilayas concernées.

Précisant que les délais de réception des projets oscillent entre 24 et 36 mois, M. Dahmoune a également incité les walis à "prioriser les entreprises nationales" dans la mise en œuvre de ce programme, doté d’un financement de 19 milliards de DA, dans le cadre de la Loi de Finances 2020, l'objectif étant d'assurer une "meilleure couverture sanitaire" aux populations ciblées.

Le ministre a tenu à souligner que la remise de ces attestations marque le lancement du programme adopté lors de la réunion tenue en septembre dernier à Alger et "faisant suite aux instructions du Premier ministre, s’agissant de la prise en charge sanitaire des populations du Sud et des Hauts-Plateaux du pays afin de combler les lacunes déplorées dans ce domaine".  

"Il s’agit par là, d’une concrétisation effective des décisions du Gouvernement, à travers lesquelles nous aurons réalisé une sorte de justice sociale" pour les habitants des régions, a ajouté le ministre, faisant savoir que le programme de prise en charge sanitaire se décline en 3 phases, la première étant inhérente à des actions "immédiates et prioritaires".

Celles-ci, a-t-il détaillé, consistent en le jumelage entre les structures de santé du Nord avec celles du Sud et des Hauts-Plateaux ainsi que le jumelage entre les établissements civils et militaires (mixtes), saluant, à ce propos, l’institution militaire pour "l’accompagnement et la contribution permanente dont elle fait montre pour la prise en charge de la santé des habitants de ces régions". Ceci, a-t-il poursuivi, en plus de la coopération externe à travers l’expertise des praticiens cubains s’agissant des spécialités pour lesquelles un déficit important est ressenti dans les régions en question.

Le ministre de l’intérieur a également fait part de la formation, à moyen terme, de plus de 200 médecins spécialistes issus du Sud et des Hauts-Plateaux dans les universités et autres centres médicaux nationaux, notant que ces derniers seront appelés à exercer dans les nouveaux hôpitaux qui seront prochainement réalisés.

 

42 milliards de DA pour l’ensemble des projets de santé

 Tout en promettant la formation d’un nombre similaire de spécialises durant chaque année pédagogique, il tenu à rappeler "toutes les facilités" accordées par le Gouvernement aux médecins exerçant dans le Sud et les Hauts-Plateaux, dont la revalorisation de leurs salaires et celles inhérentes au service civil.

De son côté, le ministre de la Santé a fait savoir que le Gouvernement a dégagé, à travers la Loi de Finances 2020, une enveloppe de 42 milliards de DA pour l’ensemble des projets de santé, destinés aux populations du Sud et des Hauts-Plateaux, dont 19 milliards de DA destinés à ceux qui étaient gelés et le reste pour les nouveaux programmes inscrits au profit de ces dernières.

Tout en rappelant les principaux axes évoqués par M. Dahmoune, il a ajouté d’autres mesures prises dans le sens d’une meilleure prise en charge sanitaire de ces habitants, dont le transfert des malades d’Illizi vers Alger ainsi que la réalisation de nouvelles structures de santé à Adrar et Tamanrasset.

Sud et Hauts-Plateaux: les walis exhortés à réaliser les projets de la santé "dans les délais"
  Publié le : samedi, 12 octobre 2019 19:52     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 114 foi (s)   Partagez