Revade 2019: Connaître les nouveautés en techniques de recyclage des déchets

Publié le : mardi, 08 octobre 2019 18:50   Lu : 207 fois
Revade 2019: Connaître les nouveautés en techniques de recyclage des déchets

ALGER- Le Salon international de la récupération et de la valorisation des déchets "Revade 2019" se veut une opportunité, pour les opérateurs économiques participants et les visiteurs, de connaître de près les différents matériels et techniques utilisés dans le domaine de récupération des déchets, ainsi que les nouveautés auxquelles sont parvenus certains pays en matière de techniques de recyclage et de valorisation.

Pas moins de quatre-vingt (80) exposants venus de différentes régions du pays, dont des entreprises spécialisées dans le tri, le recyclage et la valorisation des déchets, ainsi que des associations activant dans le même domaine, ont pris connaissance des différentes facilités qu'accordent les différents dispositif de l'Etat spécialisés en la matière, notamment l'investissement dans l'économie circulaire.

D'après le Directeur général de l'Agence nationale des déchets, Karim Ouamane, ce salon permettra aux exposants algériens de conclure des partenariat fructueux avec certains opérateurs des pays africains participants, à l'instar de l'Anglo, du Sénégal et de la République Démocratique du Congo (RDC).

Indiquant que la quantité des déchets produits par l'Algérie annuellement s'élevait à 34 millions de tonnes, M. Ouamane a souligné qu'un faible taux compris entre 7 et 10 % seulement est recyclé et valorisé.

Cette quantité de déchets non récupérée actuellement représente une valeur marchande estimée à 40 milliards de dinars algériens (Da) et peut également créer 100.000 emplois dont 40.000 emplois directs, a-t-il fait savoir.

Le même responsable a estimé qu'il est devenu désormais impératif de favoriser l'investissement dans le domaine de l'économie circulaire en vue d'encourager un plus grand nombre d'entrepreneurs à s'engager dans ce créneau ami de l'environnement et qui est à forte valeur ajoutée pour l'économie nationale.

Parmi les facilitations offertes dans le domaine de l'économie circulaire, "l'exonération fiscale et l'accompagnement technique de ces projets par le ministère de l'environnement et des énergies renouvelables", a-t-il ajouté.

Selon le représentant du Centre national du registre de commerce (CNRC), près de 10.000 entreprises activent dans le domaine de la protection de l'environnement, dont des entreprises spécialisées dans le recyclage des déchets de verre, de plastique et de carton, à travers tout le territoire national.


Lire aussiValorisation des déchets: 960 millions DA du FEM pour un projet pilote à Constantine


Le même représentant a aussi affirmé que le CNRC avait accordé de grandes facilitations aux jeunes désirant investir dans l’économie circulaire et annulé plus de 14 conditions d’octroi du registre de commerce, dont la présentation du casier judiciaire et de l’acte de location.

Entre autres stands, le pavillon de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) a affiché des pancartes montrant aux jeunes les différentes facilitations qui leur sont accordées pour les encourager à investir.

Parmi les incitations accordées par l'Ansej, la facilitation de la création de micro-entreprises au financement tripartite avec la participation du jeune investisseur, de la banque et de "l’Ansej" qui l’accompagne durant la réalisation du projet relatif à l’économie circulaire.

La participation personnelle du jeune investisseur s’établit à 1% avec l’acquisition d’un crédit équivalent (sans intérêts accordé par Ansej) de 29% et un crédit bancaire atteignant 70% si la valeur de l’investisseur est estimée à 5.000.000 Da.

L’Ansej propose aussi la création de micro-entreprises dans le domaine de l’économie circulaire avec un financement bilatéral (le jeune investisseur 71% et Ansej 29%) ou un financement individuel où le taux de la participation personnelle atteint 100%.

Etaient présentes à ce salon plusieurs entreprises privées de différentes régions du pays, activant dans la récupération des produits minéraux recyclables et non minéraux tels que le fer, l’aluminium, le cuivre, le plastique et le verre.

Parmi ces entreprises figurent celles spécialisées en la fabrication des ornements en argent à travers l’extraction de ce minéral d'anciens appareil radio.

Lors de cette visite aux différents pavillons du salon, nous avons constaté l’existence de certaines associations dont l’Association féminine "Autonomisation et Formation", spécialisée en le recyclage de certains déchets textiles et plastiques pour les transformer en œuvres d’art, vêtements et différents accessoires.

D’autres associations transforment, de leur côté, les restes d’affiches en cartables, sièges, différents produits et accessoires de maison.

Pour rappel, la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables avait inauguré, mardi, la 4ème édition du Salon international de la récupération et de la valorisation des déchets "Revade 2019"qui se poursuivra jusqu’au 10 octobre en cours.

Revade 2019: Connaître les nouveautés en techniques de recyclage des déchets
  Publié le : mardi, 08 octobre 2019 18:50     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 207 foi (s)   Partagez