Conférence mondiale des radiocommunications: réunion de la commission interministérielle

Publié le : lundi, 07 octobre 2019 18:48   Lu : 116 fois
Conférence mondiale des radiocommunications: réunion de la commission interministérielle

ALGER - La Commission interministérielle chargée de préparer la participation de l'Algérie aux travaux de la Conférence mondiale des radiocommunications 2019, qui se tiendra du 28 octobre en cours jusqu'au 22 novembre 2019 à Sharm El-Sheikh (Egypte), s'est réunie lundi à Alger, a indiqué un communiqué du ministère de la Poste, des Télécommunications, des technologies et du Numérique.

Lors de cette réunion présidée par la ministre du secteur, Houda Imene Feraoun, il a été procédé à l'examen de toutes les clauses à l'ordre du jour de la Conférence, et l'élaboration des positions définitives de l'Algérie, traduites en des séries de contributions devant être présentées pour examen, a précisé le communiqué.  

Il est à signaler aussi que ces contributions ont été cristallisées à travers la participation active aux réunions de l'Union internationale des télécommunications à l'échelle internationale (réunions des commissions d'examen) et régionale, à travers notamment la Communauté arabe et africaine durant la période 2016-2019, à travers laquelle sont développés les mécanismes de gestion et de planification du spectre des fréquences au niveau national et régional. 

La Conférence abordera également, selon le ministère, plusieurs questions "importantes" et "sensibles", notamment celles relatives à la possibilité de consacrer un spectre de fréquence des technologies de la 5è génération de téléphone mobile, qui sera le point de départ pour la diffusion de ces services et le développement des techniques de l'Internet des objets et l'intelligence artificielle, en vue d'une collaboration visant à amener tous les pays du monde à se diriger vers la transformation digitale.

Par ailleurs, la réunion examinera des sujets en rapport avec les aspects techniques et organisationnels de l'industrie spatiale à laquelle accordera l'Algérie "un intérêt particulier", car s'inscrivant dans le "choix stratégique" de l'Etat algérien, en érigeant l'action spatiale comme outil de soutien au développement économique durable.

Il est à noter que les conférences des radiocommunications se tiennent tous les trois et quatre ans, et ont pour mission de passer en revue et revoir les résolutions des radiocommunications, si besoin est, ainsi que les traités internationaux régissant l'utilisation du spectre des fréquences radioélectriques  et l'orbite des satellites géostationnaires ou non géostationnaires.

Ces conférences se veulent aussi des plus importants forums qu'organisent l'Union au niveau international, et voient la participation des experts et des responsables gouvernementaux représentant près de 160 pays du monde ainsi que les parties prenantes en matière de management du spectre des fréquences qui est considéré comme la boussole de développement dans le monde des communications, notamment les télécommunications et l'industrie du téléphone mobile et des satellites.

 

Conférence mondiale des radiocommunications: réunion de la commission interministérielle
  Publié le : lundi, 07 octobre 2019 18:48     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 116 foi (s)   Partagez